Archives du mot-clé peinture

TOMBOUCTOU

Des « Antipodes » à Tombouctou il n’y a qu’un pas ! C’est un grand pas…,  je vous l’accorde !

Mais un grand pas que l’imagination -(et l’actualité)- peuvent aider à franchir d’un seul bond ! En embarquant tout simplement sur le superbe tapis volant que constitue la très belle gravure que Cyril Charles-Messance (1) a réalisée à Bamako en 1986, à la demande de l’Institut Culturel Français au MALI. (la collection entière comporte 9 planches de ce type)

cyril peinture2

Il s’agissait, à l’époque, de réaliser, en 9 panneaux de 2m x 6m, une grande peinture murale sur la clôture du Centre Culturel de Bamako situé au coeur de la ville, Avenue de l’Indépendance, illustrant la découverte de TOMBOUCTOU par René Caillié le 20 avril 1828. (cf. le récit du VOYAGE à TOMBOUCTOU par René Caillié, en 2 tomes). Les gravures ont été reproduites en grandeur nature par un artiste de la coopérative culturelle multimédia JAMANA, le Pays en bambara.

Geo

 

(1) – Cyril Charles-Messance est plasticien et architecte d’intérieur. Mais il est aussi cadreur et photographe, et c’est son regard qui a saisi les atmosphères du Festival « CONTES GIVRES » durant les tournées qu’il a accompagnées en BOURGOGNE ces dernières années, et qui en a fait, avec Anne Laviron pour les textes, un reportage photographique saisissant édité dans le livre « GIVRES ». Cyril Charles-Messance est aussi l’artiste qui a créé à BAMAKO, en 1986, les gravures qui ont servi de modèles pour la réalisation de la fresque murale citée plus haut.

peinture cyril 6

NOTA – « TOMBOUCTOU était cette cité mythique interdite aux chrétiens, implantée sur les bords du NIGER. Fondée au V° siècle, elle était seulement connue d’après la description qu’en avait faite un voyageur du XVI° siècle, Léon l’Africain, comme une capitale intellectuelle et spirituelle. Elle était aussi l’objet des recherches menées par plusieurs explorateurs européens dont, outre le français René Caillié, l’écossais Mungo Park, l’américain Robert Adams, et le major britannique Gordon Laing.

portrait René Caillié

QUOI de NEUF à la FABRIQUE ?

Mais qu’est-ce qu’ils fabriquent à La Fabrique ?

Du news, du neuf, du nouveau ! répond hilare le boss Olivier derrière ses lunettes en abat-jour ! Et pour s’en rendre compte, il suffit d’aller faire un petit tour sur le site www.alafabrique.org

Rien que du neuf, oui, mais de l’ORIGINAL aussi, du jamais vu, du jamais entendu, du jamais pensé même, du scoop plein pot à l’état brut, plein la tête, plein les mirettes, plein les portugaises, à se faire frissonner l’épiderme !

Enfin ça va enfler, bouger, éclater, débourrer comme bourgeons au printemps ! Ca va déménager, bousculer, basculer, catapulter, surprendre, étonner, réveiller, trembler… Non ! Olivier ! N’en jette plus STP… !

Mais qu’est-ce qu’ils fabriquent donc à La Fabrique à s’entourer de tant de mystères, de tant d’artistes, de tant bruits et de couleurs ?

Cette « coquille vide » il y a un an encore, est maintenant pleine à craquer : pleine de projets bien sûr, mais pleine aussi d’une programmation culturelle suffocante, propre à faire tomber sur le cul et hurler de joie les escargots les plus colmatés…

Et où ça se passe tout ça ? en Saône et Loire bien évidemment, »LE DEPARTEMENT QUI MONTE ! » comme chacun sait, et plus précisément à SAVIGNY-sur-GROSNE, là où Antipodes, la saison dernière, a passé au givre « le-plus-glacé-de-chez-glacé » les participants de l’opération Imaginaire et Résistance…

Ceux qui en ont réchappé doivent s’en souvenir encore ! Et pour que ce souvenir reste vif dans la mémoire du public, Olivier nous ouvre à nouveau ses portes cette année : Ce sera le DIMANCHE 7 OCTOBRE 2012 ! Prévoyez des moumoutes !

L’événement sera programmé en concomitance, « comme c’est étrange, comme c’est bizarre, et quelle coïncidence ? », avec l’ouverture de la XIV° édition du Festival CONTES GIVRES, dont le contenu sera prochainement détaillé sur ce BLOG, après une présentation officielle aux partenaires d’accueil et à la presse dans le cadre du « CROQUE-GIVRES » prévu cette année le JEUDI 13 SEPTEMBRE à CHEVAGNY-sur-GUYE, comme d’hab…

Mais avant toutes ces agapes culturelles, et pour, en quelque sorte nous mettre en appétit, LA FABRIQUE et ANTIPODES concoctent actuellement une collection  « d’amuse-gueule » où l’on retrouvera, entre autres et sous d’autres  « emballages », des artistes déjà connus et appréciés du public comme :

* le musicien Julien LAGRANGE, dit « JU » pour les intimes, en création avec la plasticienne Marie JOURDAIN, où guitare classique et pinceau se donneront la réplique dans une « conversation sonore et colorée » pour donner naissance à une œuvre originale et singulière.

* ces deux artistes pourront aussi se produire en SOLO, guitare classique pour Julien, et aubiers peints pour Marie.

* l’humoriste Thierry JALLET, plus connu sous le nom de TITOU, qui se lance dans la « Goualante » avec un tour de chant dont nous aurons la primeur, intitulé « Chanson sans fraise et texte tartare »

C’était « LA FABRIQUE en ACTION » !

Mais nous y reviendrons de façon plus concrète et plus complète dans quelques jours.

Geo

Les Fresques de Marie Jourdain – Artiste Illustratrice

 

cropped-Header.jpg

Ce soir, pour changer des mots, nous voudrions vous présenter une artiste : Marie Jourdain.

Marie parle avec son imaginaire. Elle fait jaillir de ses doigts des couleurs, des formes et des atmosphères qui nous inspirent des rêves, des voyages et des mots…

Regardez ces fresques murales, laissez-vous bercer et faites-nous part de vos commentaires