Archives du mot-clé Marie-Pierre Labrune

SAVEZ-VOUS CONTER LES CHOUX ?

56648299SAVEZ-VOUS CONTER les CHOUX ? – (les salades et les carottes, les oignons et les tomates, le persil les aromates, les p’tits pois et les lentilles, les radis et la rhubarbe, haricots rouges ou persil frais, fraîches groseilles comme cassis doux, sans zoublier les zépinards, les zéchalottes, les zasperges, (les choux-fleurs et surtout ceux de Bruxelles, bien sûr ! savez-vous …?), les zendives et la choucroute…, bref-)!  savez-vous CONTER tout cela, savez-vous vraiment conter TOUT ça, à la mode de chez nous ? Oui ?Non ? Car le PRINTEMPS est là, et la NATURE se réveille ! Alors réveillez-vous aussi !

  Continuer la lecture de SAVEZ-VOUS CONTER LES CHOUX ? 

A QUOI CA SERT DE RACONTER DES HISTOIRES… ?

…. SURTOUT QUAND ELLES NE SONT MÊME PAS VRAIES !

Vaste débat chez les conteurs en herbe inscrits à la formation aux arts de l’ECOUTE et de la PAROLE qui s’est tenue le mois dernier à Chevagny-sur-Guye autour de Marie-Pierre Labrune et de Marie-France Marbach.

Mais la « MERE des HISTOIRES » est venue opportunément apporter son arbitrage, et c’est un texte tout neuf qui a servi de toile de fond à la VEILLÉE de fin de stage présentée dans un lieu superbe complètement relooké,  dans un envol de voiles de bateau frissonnantes et fasseyantes pour l’extérieur, et de superbes portes boisées pour l’intérieur : La GRANGE CLEMENT. Qui porte de mieux en mieux son nom !haroun

80 personnes environ ont découvert à la fois le lieu, le cadre, l’histoire, l’auteur et des conteurs-amateurs qui ont eu le cran, le punch, le culot et le courage de braver la mer, le trac, la mémoire et le public !!!! Même pas peur… !

Et tout ce monde sait maintenant qu’il n’est pas vain de raconter des histoires, car si elles ne sont pas forcément vraies dans le détail, elles traduisent quand même, globalement, une réalité ! Et c’est cette réalité cachée qui est la plus importante !

Située fortuitement dans la foulée de la « FETE des PASSIONS de CHEVAGNY », entre le 15 et le 22 août, et dans le même cadre géographique, cette RENCONTRE a marqué un point d’orgue dans le calendrier de la petite communauté rurale qui défraye chaque année, depuis plusieurs saisons, avec éclat et un succès croissant, la chronique festive de son « clocher laïque ».

Coïncidence volontaire ? Non ! Mais deux volets très complémentaires autour de deux événements culturels importants, qui mériteraient peut-être, la saison prochaine, une approche commune ! Avec, souhaitons-le, des effets « tache d’huile » dans la périphérie avec la participation active et militante des villages d’accueil volontaires…

Faisons un rêve ! Un de plus dira-t-on, mais au point où on en est….! et puis le rêve, c’est la tasse de thé des conteurs, non ?

« Le spectacle rituel de fin de stage est prêt ! Les ZARTISTES ont une boule dans l’estomac et la gorge nouée ! C’est bon, c’est bon ! La répétition ? C’est bon, c’est parfait ! La météo, elle, ne fait rien pour rassurer ! Mais les mots « défection et abandon » ont été bannis ici, et quand FOYOLO, FOYOLO ! Alors on ressort des placards de la Mairie tambour et  baguettes municipales abandonnés depuis fort longtemps par l’ancien et regretté garde-champêtre, et on mobilise vite fait un aboyeur volontaire pour aller tambouriner partout que : 

Ce soir, à telle heure, en tel lieu, la population entière est invitée à se rassembler pour voir, ouïr, jouïr et applaudir la première, l’unique, la dernière et, pour tout dire, la seule représentation exceptionnelle du spectacle extraordinaire qui sera donnée par nos ZARTISTES d’un soir ! Qu’on se le dise !

 L’idée est lancée ! Qui relèvera le défi ?

Réponse en 2014… ! Année symbolique pour célébrer la Paix dans l’unité, à l’heure où nous partageons déjà notre espace de vie avec toute une communauté de « citoyens » européens séduits par la beauté, la qualité et la sérénité de notre environnement…

Les résidents britanniques de Chevagny-sur-Guye ont montré l’exemple, cette année, qui ont lançé une grande campagne de nettoyage pour offrir au public le spectacle d’un village propre et fleuri… !images

Un exemple à suivre ?
God save Chevagny-on-Guye !

Djo

 

 

Qui a peur que ça fasse des histoires ?

harounC’est sûr que ce stage, ça va en faire des histoires !

Car une formation aux ARTS de l’ÉCOUTE et de la PAROLE, – telle celle que propose l’association ANTIPODES -, c’est forcément un moule à histoires, une sorte d’école où l’on n’apprend pas seulement à « faire » des histoires, mais où l’on apprend en plus à les « DIRE », et à les RACONTER ensuite au public ! Qui, comme tous les publics, adore les histoires qui se colportent, et en est généralement très friand !

Dès que la formule magique, (« IL ÉTAIT UNE FOIS…« ) est lâchée, le coup d’état a réussi et le conteur peut prendre, à la fois, et la parole, et le pouvoir ! Trop tard pour revenir en arrière ! Alors là, oui, ça va en faire des histoires !

Ceux qui l’écoutent sont prisonniers de sa parole, quelle qu’elle soit ! ils la « boivent » même ! ils sont devenus ses « captifs » !

Et celui qui a la parole peut, à volonté, soit retourner ses auditeurs sur le gril ! Soit, a contrario, les entraîner pieds et mains liés dans un monde merveilleux !

Qui n’a jamais connu ce bonheur, cette ivresse ? Où tout est imaginable ? Où la parole du conte transgresse tous les interdits ? Où rien n’est impossible ? Où même la MORT peut être caricaturée, trompée, annihilée ?

Ce que proposent Marie-Pierre, Marie-France et Thierry, ces trois magiciens de l’OREILLE et de la LANGUE, c’est tout simplement un grand voyage dingue et fabuleux dans la MER des HISTOIRES ! Un monde sorti de l’imagination débridée de Salman RUSCHDIE,  avec un guide extraordinaire : HAROUN !

mer des histoires

Alors suivez le guide en vous inscrivant très vite à ce stage qui aura lieu, mais vous le savez déjà, ou vous l’aurez deviné, à :

CHEVAGNY sur GUYE / 71220

– du 16 au 21 AOUT 2013 –

Renseignements et inscriptions à ANTIPODES :

03 85 24 61 91.

Demandez PÉNÉLOPE, et laissez-vous faire ! Cette belle et séduisante jeune fille vous prendra par la main pour vous emmener en toute discrétion au bord de la Mer des Histoires….

Ouh là là ! eh ben ça va en faire des histoires cette fois ! ça c’est sûr !

Geo

 

La langue et l’oreille…

Non, il ne s’agit pas là d’une histoire coquine, salace, grivoise, licencieuse, érotique… !

Dommage ! diront certains…

Mais ça peut s’arranger si tu y tiens ! Car la langue peut raconter tout ce qu’elle veut, tout ce qui se passe dans la vie…, tout ce qui te passe par la tête, tout et n’importe quoi, y compris d’ailleurs, et surtout, tout ce qui peut se passer en dessous de la ceinture…, au risque de faire rougir toutes les oreilles, même les plus chastes !

Mais, en l’occurrence, il ne s’agit pas de cela. Du moins pas encore… Quoique…

Bon ! N’en parlons plus… ! Enfin c’est vite dit, car la langue est, comme chacun sait, la meilleure et la pire des choses !

Et celle dont je veux parler est précisément celle qui sert à dire le pire et le meilleur, en racontant toutes sortes d’histoires, vraies ou fausses, louanges ou critiques, paroles d’Evangile comme paroles sataniques, calomnies, médisances, elle peut faire ou défaire les notoriétés, les respectabilités, porter les uns au pinacle, précipiter les autres dans quelque cul de basse-fosse ! Elle est terrible la langue !

Et tout ce qu’elle raconte, la langue, passe par l’oreille, qui peut être la meilleure des confidentes et enfouir au plus profond de la tombe les révélations les plus sensibles, les classer, si besoin est, sous l’étiquette « SECRET-DEFONCE »…

Elle sait aussi vibrer de plaisir l’oreille, écouter, entendre, enregistrer, boire toutes paroles avec délice, donner à la musique ses lettres de noblesse, et transmettre, « à ceux qui ont quelque chose entre les oreilles » comme dit le slogan d’une radio célèbre, toute la gamme des sensibilités !

La LANGUE est donc l’apanage d’une fonction humaine extrêmement importante pour communiquer : la PAROLE.

Mais pour qu’elle puisse exercer sa fonction, la LANGUE a aussi besoin de l’OREILLE.

Ces deux organes sont donc indissociables, comme le sont Marie-Pierre Labrune et Marie-France Marbach qui vous invitent à faire un petit bout de chemin avec elles, la première pour développer le sens de l’ECOUTE, la seconde pour exacerber les qualités de la PAROLE.

Au cours d’un voyage de quelques jours situé entre le jeudi 16 août à 19h00, et le mardi 21 août 2012 à 15h00, dans une modeste commune de Saône et Loire qui cultive sa notoriété avec le plus grand succès, l’ACCUEIL et l’HOSPITALITE.

Chacun aura reconnu, au passage, la fameuse capitale du Pays des Merveilles, le village de CHEVAGNY-sur-GUYE !

Ce périple sera, pour certains, l’occasion de rencontrer un personnage mythique dont on parle souvent sans vraiment le connaître : Non ! pas Jeanne d’Arc, c’est déjà pris ! Louise Michel ? Non, plus tard ! Martine Aubry ? ca viendra peut-être, mais pour l’instant elle a autre chose à faire !

Vous attendez un nom ? Vous donnez votre langue au chat ? Vous n’avez pas encore deviné ?

Mais c’est ALICE, voyons ! La Reine de l’INSOLENCE et de l’IMPERTINENCE, une rebelle contestataire ! Et c’est sa merveilleuse histoire qui sera revisitée dans le cadre d’une veillée commune, le lundi 20 août. Familles et amis sont invités.

Coût de cette rencontre combien formatrice pour ceux qui veulent RACONTER et ENTENDRE, 400 E (+ 10 E de cotisation) TOUT COMPRIS, FRAIS PÉDAGOGIQUES et PENSION COMPLÈTE (hébergement + restauration)

N’est-ce pas déjà MERVEILLEUX ?

Inscription à retourner rapidement à ANTIPODES.

Téléchargez la présentation du stage et le bulletin d’inscription

Geo


 

ARTS du CONTE et de l’ECOUTE – stage

Marie-France Marbach et Marie-Pierre Labrune invitent cette année, dans le cadre du désormais « traditionnel » stage d’été (programmé du 16 au 21 août 2012), toute personne désireuse de s’initier aux arts du conte et de l’écoute, et à faire avec elles un grand voyage d’aventures sur les traces d’ALICE au PAYS des MERVEILLES.

Mais quel est ce pays inconnu dont on parle tant ? où le temps est déréglé ? où tout est constamment remis en question ? où toutes les idées nouvelles sont systématiquement contestées ?  où les seules règles de vie sont celles décrétées par ALICE la malicieuse ? et où toutes les merveilles du monde sont cependant accessibles ?

Non, ce n’est pas un royaume où fait rage une guerre de succession pour l’avènement d’un nouveau monarque, l’ancien n’étant plus, semble-t-il, inconditionnellement adoubé par la majorité de ses sujets !

Non, ce message n’est pas un appel de plus à voter (bien qu’il soit néanmoins très important de le faire…!), ni une publicité électorale (malgré toutes les merveilles promises par les candidats à la succession), pas davantage une incitation de majeurs à la débauche (ou à l’embauche) politique…, pas plus qu’une invitation camouflée à un club de rencontre… (bien que cela pourrait très bien, à l’avenir, s’envisager sous cet angle, pourquoi pas ?).

Non, ou plutôt Oui, ce message est tout bonnement, comme vous l’aurez tout de suite compris, une porte grande ouverte au passage dans l’ IMAGINAIRE du MERVEILLEUX !!!

Pour y entrer, il suffit simplement de retourner à ANTIPODES le sésame d’inscription en annexe, sachant que ce partage de vie et de savoir-faire aura lieu au Gîte de groupe de Chevagny-sur-Guye (71220), petit village rural du pays charolais réputé pour la qualité de son accueil.

Et qu’il n’en coûtera, aux heureux élus admis à y participer, que 400 Euros (+ 10 E de cotisation à Antipodes) TOUT COMPRIS !  Oui , vous avez bien compris, 400 Euros, tous frais confondus, (hébergement, restauration, plaisirs d’une convivialité merveilleuse, et frais pédagogiques) !!!

On est déjà, là, comme vous le voyez, au PAYS des MERVEILLES, et Alice n’est pas loin qui rêve de vous accueillir dans son monde imaginaire où tout n’est que « luxe, calme, et volupté » !

Cela vous tente ?  Il ne tient qu’à vous de connaître et de vivre, ou non, comme en lévitation pourrait-on dire, ce moment exceptionnel de bonheur total, sans contraintes, en toute liberté, où tout est permis !!!

Tout ? Enfin, ne me faites pas dire ce que chacun pense secrètement ; ce ne serait quand même pas tout à fait correct !

Si cela vous tente, il vous suffit tout simplement de nous le faire savoir !

Car voyez-vous, en attendant de CONTER pour vous, nous sommes déjà à votre ECOUTE !
Téléchargez la présentation et le bulletin d’inscription du stage 2012

 

Geo

 

 

 

STAGE CONTE à l’horizon !!!…

Le rituel est respecté ! le traditionnel STAGE CONTE de l’été est annoncé !

Comme à l’habitude, il aura lieu au petit village de Chevagny-sur-Guye (71220) en Bourgogne du Sud, et accueillera, du mardi 16 au dimanche 21 août, au Gîte Rural de Groupe, une vingtaine d’amateurs désireux de s’initier aux arts de la parole et de l’écoute.

Large ouverture aux adolescents comme aux adultes, qu’ils soient débutants ou déjà initiés, 20 personnes en tout.

Et comme à l’habitude, pour respecter le rituel,

la traditionnelle « veillée au village » sera présentée par les stagiaires

le samedi 20 août en soirée.

Invitez parents et amis !

Pour s’inscrire, retourner le bulletin à Antipodes avant le 14 juillet 2011. (avec 50 Euros d’arrhes).

Parlons prix : 400 Euros par personne, ( + 10 E de cotisation à Antipodes), formule comprenant les frais pédagogiques et l’hébergement en pension complète.

Rejoignez-nous à la campagne pour respirer l’air et les couleurs de l’été !

Et permettre à Chevagny-sur-Guye, petite commune de seulement 74 habitants, certes, mais dont la qualité de l’accueil est reconnue et réputée partout à la ronde, de vivre enfin le « vertige » que peut représenter, le temps d’une semaine et sur un espace si réduit, la concentration d’une centaine de personnes !

Mais ne craignez rien ! Marie-France, Marie-Pierre et Thierry seront là pour vous accueillir et vous accompagner dans cette jungle urbaine qui se dissimule en milieu rural…

Télécharger le bulletin d’inscription au stage d’été 2011

Geo


Stage de formation à l’art du conte et de l’écoute

Du mardi 17 août à 19h00 au dimanche 22 août 2010 à 15h00

L’oiseau vole, marche, nage. Il fait le lien entre l’air, la terre, l’eau. L’imaginaire lui a offert le feu. Il est omniprésent dans la sphère sacrée et la sphère profane de l’humanité.

Alors pigeon vole ? Idée vole ? Conte vole ?

Tel Nils Holgersen, laissez vous enlever dans les airs par l’oiseau du conte de votre choix et atterrissez en douceur à Chevagny-sur-Guye pour raconter votre histoire

Infos pratiques :

Ouvert aux adolescents et aux adultes, débutants comme déjà initiés du mardi 17 août à 19h00 au dimanche 22 août à 15h00 au Gîte de groupe de Chevagny-sur-Guye.

Veillée au village : présentation de la création du stage samedi 21 août (vous pouvez inviter famille et amis)

400€ (+ 10€ de cotisation à l’association Antipodes) comprenant les frais pédagogiques et l’hébergement en pension complète

« Et si nous prenions de la hauteur ? »  Stage de formation à l’art du conte et de l’écoute

L’oiseau vole, marche, nage. Il fait le lien entre l’air, la terre et l’eau. L’imaginaire lui a offert le feu. Il est omniprésent dans la sphère sacrée et la sphère profane de l’humanité. Alors pigeon vole ? Idée vole ? Conte vole ?

Tel Nils Holgersen, laissez-vous enlever dans les airs par l’oiseau du conte de votre choix et atterrissez en douceur à Chevagny-sur-Guye pour raconter votre histoire.

Encadrement :

Marie-France Marbach : Conteuse, voyageuse et créatrice d’événements dont le festival Contes Givrés en Bourgogne

Art de conter : jouer avec le conte seul ou à plusieurs, puiser dans son imaginaire ses propres images et les proposer en partage. Mettre en scène le jeu, le sens, l’écoute.

Marie-Pierre Labrune : musicienne formée à l’art de l’Ecoute de François Louche

Art de l’Ecoute : développer la qualité sonore de sa voix parlée, enrichir son timbre vocal, la qualité de sa résonnance corporelle, l’intention, l’émotion, l’interprétation.

Thierry Guyot : Viticulteur pendant plusieurs années, animateur du cursus Ecoute et Nature.

Eclat de nature : une découverte sensorielle différente de la nature et de soi-même

Télécharger le bulletin d’inscription du stage