Archives du mot-clé Marie-France Marbach

SAVEZ-VOUS CONTER LES CHOUX ?

56648299SAVEZ-VOUS CONTER les CHOUX ? – (les salades et les carottes, les oignons et les tomates, le persil les aromates, les p’tits pois et les lentilles, les radis et la rhubarbe, haricots rouges ou persil frais, fraîches groseilles comme cassis doux, sans zoublier les zépinards, les zéchalottes, les zasperges, (les choux-fleurs et surtout ceux de Bruxelles, bien sûr ! savez-vous …?), les zendives et la choucroute…, bref-)!  savez-vous CONTER tout cela, savez-vous vraiment conter TOUT ça, à la mode de chez nous ? Oui ?Non ? Car le PRINTEMPS est là, et la NATURE se réveille ! Alors réveillez-vous aussi !

  Continuer la lecture de SAVEZ-VOUS CONTER LES CHOUX ? 

CONTES GIVRES 2014 – XVI° EDITION

tampon 2013Les inscriptions pour l’accueil en 2014 de la XVI°

Édition du Festival des CONTES GIVRES sont OUVERTES !

Et ce, jusqu’au 15 février 2014, DATE-BUTOIR IMPÉRATIVE ! Continuer la lecture de CONTES GIVRES 2014 – XVI° EDITION 

Imaginaire et Résistance – MERCEDES

2013-Mercedes-32C’est une sorte de « road-movie » immobile, déjanté et absurde, un « Sailor et Lula » désarticulé, un « En attendant Godot » post-moderne, un chef d’oeuvre de la littérature allemande très rarement représenté, un jeu de rôle amnésique où chaque scène est le début d’une nouvelle histoire aussitôt anéantie… Pas facile de se colleter avec un texte pareil… ! La Cie Grime et Concocte l’a fait !

Continuer la lecture de Imaginaire et Résistance – MERCEDES 

A QUOI CA SERT DE RACONTER DES HISTOIRES… ?

…. SURTOUT QUAND ELLES NE SONT MÊME PAS VRAIES !

Vaste débat chez les conteurs en herbe inscrits à la formation aux arts de l’ECOUTE et de la PAROLE qui s’est tenue le mois dernier à Chevagny-sur-Guye autour de Marie-Pierre Labrune et de Marie-France Marbach.

Mais la « MERE des HISTOIRES » est venue opportunément apporter son arbitrage, et c’est un texte tout neuf qui a servi de toile de fond à la VEILLÉE de fin de stage présentée dans un lieu superbe complètement relooké,  dans un envol de voiles de bateau frissonnantes et fasseyantes pour l’extérieur, et de superbes portes boisées pour l’intérieur : La GRANGE CLEMENT. Qui porte de mieux en mieux son nom !haroun

80 personnes environ ont découvert à la fois le lieu, le cadre, l’histoire, l’auteur et des conteurs-amateurs qui ont eu le cran, le punch, le culot et le courage de braver la mer, le trac, la mémoire et le public !!!! Même pas peur… !

Et tout ce monde sait maintenant qu’il n’est pas vain de raconter des histoires, car si elles ne sont pas forcément vraies dans le détail, elles traduisent quand même, globalement, une réalité ! Et c’est cette réalité cachée qui est la plus importante !

Située fortuitement dans la foulée de la « FETE des PASSIONS de CHEVAGNY », entre le 15 et le 22 août, et dans le même cadre géographique, cette RENCONTRE a marqué un point d’orgue dans le calendrier de la petite communauté rurale qui défraye chaque année, depuis plusieurs saisons, avec éclat et un succès croissant, la chronique festive de son « clocher laïque ».

Coïncidence volontaire ? Non ! Mais deux volets très complémentaires autour de deux événements culturels importants, qui mériteraient peut-être, la saison prochaine, une approche commune ! Avec, souhaitons-le, des effets « tache d’huile » dans la périphérie avec la participation active et militante des villages d’accueil volontaires…

Faisons un rêve ! Un de plus dira-t-on, mais au point où on en est….! et puis le rêve, c’est la tasse de thé des conteurs, non ?

« Le spectacle rituel de fin de stage est prêt ! Les ZARTISTES ont une boule dans l’estomac et la gorge nouée ! C’est bon, c’est bon ! La répétition ? C’est bon, c’est parfait ! La météo, elle, ne fait rien pour rassurer ! Mais les mots « défection et abandon » ont été bannis ici, et quand FOYOLO, FOYOLO ! Alors on ressort des placards de la Mairie tambour et  baguettes municipales abandonnés depuis fort longtemps par l’ancien et regretté garde-champêtre, et on mobilise vite fait un aboyeur volontaire pour aller tambouriner partout que : 

Ce soir, à telle heure, en tel lieu, la population entière est invitée à se rassembler pour voir, ouïr, jouïr et applaudir la première, l’unique, la dernière et, pour tout dire, la seule représentation exceptionnelle du spectacle extraordinaire qui sera donnée par nos ZARTISTES d’un soir ! Qu’on se le dise !

 L’idée est lancée ! Qui relèvera le défi ?

Réponse en 2014… ! Année symbolique pour célébrer la Paix dans l’unité, à l’heure où nous partageons déjà notre espace de vie avec toute une communauté de « citoyens » européens séduits par la beauté, la qualité et la sérénité de notre environnement…

Les résidents britanniques de Chevagny-sur-Guye ont montré l’exemple, cette année, qui ont lançé une grande campagne de nettoyage pour offrir au public le spectacle d’un village propre et fleuri… !images

Un exemple à suivre ?
God save Chevagny-on-Guye !

Djo

 

 

XV° Edition du FESTIVAL CONTES GIVRES de BOURGOGNE

tampon 2013EN BREF

La XV° édition du Festival « CONTES GIVRES en BOURGOGNE » est programmée du 5 OCTOBRE au 15 NOVEMBRE 2013, et comptera 70 représentations, dont 49 en Saône-et-Loire, 11 dans l’Yonne, 7 dans la Nièvre et 3 en Côte d’Or.

Les artistes engagés (49 professionnels intermittents du spectacle) seront accueillis sur 63 scènes, et accompagnés in-situ par les animateurs de l’association ANTIPODES qui organise ce Festival, sous la Direction Artistique de la conteuse Marie-France Marbach.

Une présentation officielle de cet événement aura lieu le JEUDI 19 septembre à partir de 17h30 au Gîte Rural de Chevagny-sur-Guye en Saône-et-Loire (71220), en présence de plusieurs artistes programmés d’une part, des représentants des structures d’accueil d’autre part, à qui seront alors remis tous les documents d’information nécessaires à la communication.

Sont bien sûr invités à ce rendez-vous convivial autour de tables garnies, tous les partenaires de PRESSE qui relaient habituellement la manifestation, tous les partenaires, institutionnels ou privés, qui apportent leur soutien au Festival, et toutes les bouches qui peuvent alimenter le BUZZ et donner de « la turbitude à la turbidité de tous les courants qui tourbillonnent autour des paroles givrées du grand RADIO-TROTTOIR » de l’événement. On en parle déjà dans LANDERNAU, c’est dire…

La Directrice du Festival, Marie-France Marbach saisira cette occasion pour présenter également les moments « forts et phares »  de l’opération « IMAGINAIRE et RÉSISTANCE« , véritable givrosphère  programmée les samedi 9 et dimanche 10 novembre 2013 au Collège Jean-Moulin de Montceau-les-Mines, avec pas moins de 14 ATELIERS et SPECTACLES étonnants, divers, inédits, insolents, accrocheurs et provocateurs pour interroger l’imaginaire et découvrir ensemble les plages de résistance qu’il peut apporter dans nos vies et dans la société.

Ne manquez pas surtout ce rendez-vous important avec une pléiade d’artistes, de journalistes, d’élus et de militants de l’agitation culturelle sur notre territoire, d’abord bourguignon bien sûr, mais aussi au-delà des murs…

Une bonne façon d’entrer de PLAIN-PIED, et même d’un BON PIED dans la nouvelle saison, d’une manière forte, audacieuse, dynamique, optimiste et « sportive », en faisant UN GRAND BOND EN AVANT…. !

Geo

Qui a peur que ça fasse des histoires ?

harounC’est sûr que ce stage, ça va en faire des histoires !

Car une formation aux ARTS de l’ÉCOUTE et de la PAROLE, – telle celle que propose l’association ANTIPODES -, c’est forcément un moule à histoires, une sorte d’école où l’on n’apprend pas seulement à « faire » des histoires, mais où l’on apprend en plus à les « DIRE », et à les RACONTER ensuite au public ! Qui, comme tous les publics, adore les histoires qui se colportent, et en est généralement très friand !

Dès que la formule magique, (« IL ÉTAIT UNE FOIS…« ) est lâchée, le coup d’état a réussi et le conteur peut prendre, à la fois, et la parole, et le pouvoir ! Trop tard pour revenir en arrière ! Alors là, oui, ça va en faire des histoires !

Ceux qui l’écoutent sont prisonniers de sa parole, quelle qu’elle soit ! ils la « boivent » même ! ils sont devenus ses « captifs » !

Et celui qui a la parole peut, à volonté, soit retourner ses auditeurs sur le gril ! Soit, a contrario, les entraîner pieds et mains liés dans un monde merveilleux !

Qui n’a jamais connu ce bonheur, cette ivresse ? Où tout est imaginable ? Où la parole du conte transgresse tous les interdits ? Où rien n’est impossible ? Où même la MORT peut être caricaturée, trompée, annihilée ?

Ce que proposent Marie-Pierre, Marie-France et Thierry, ces trois magiciens de l’OREILLE et de la LANGUE, c’est tout simplement un grand voyage dingue et fabuleux dans la MER des HISTOIRES ! Un monde sorti de l’imagination débridée de Salman RUSCHDIE,  avec un guide extraordinaire : HAROUN !

mer des histoires

Alors suivez le guide en vous inscrivant très vite à ce stage qui aura lieu, mais vous le savez déjà, ou vous l’aurez deviné, à :

CHEVAGNY sur GUYE / 71220

– du 16 au 21 AOUT 2013 –

Renseignements et inscriptions à ANTIPODES :

03 85 24 61 91.

Demandez PÉNÉLOPE, et laissez-vous faire ! Cette belle et séduisante jeune fille vous prendra par la main pour vous emmener en toute discrétion au bord de la Mer des Histoires….

Ouh là là ! eh ben ça va en faire des histoires cette fois ! ça c’est sûr !

Geo

 

TERMINUS pour la XIV° Edition !

 TERMINUS pour la XIV° édition du Festival CONTES GIVRES ! Tout le monde descend !

Telle une locomotive lancée à toute allure sur les rails d’une Bourgogne noyée sous l’épais « coton automnal », la XIV° édition du Festival CONTES GIVRES est arrivée à bon port !

 

 

Après avoir touché, sur son parcours, 62 scènes d’accueil, et débarqué au passage 41 artistes qui ont largué, ça et là, des tonnes d’émotions, de rires, de poésie, de récits de vie, de couleurs, d’odeurs, de saveurs, de valeurs, consommées sur le champ par un public de 5767 personnes enchantées qu’une telle aubaine puisse ainsi revenir, fidèlement, chaque année ! (voir ci-dessous le tableau des escales dans les quatre départements de la Région).

C’est beau la ponctualité ! Mais l’imprévu et la fantaisie ne sont pas laids pour autant ! Et si cette XIV° édition était remarquable par son exactitude aux rendez-vous annuels, elle l’était aussi pour toutes les superbes surprises, inattendues, de sa programmation. Ce fut donc, à l’unanimité des avis et des opinions, un excellent cru ! Très apprécié dans les quatre départements traversés.

Et si l’on y ajoute la quinzaine de spectacles présentés en OFF au début de l’année pour 1040 spectateurs, les fameuses incursions  « GIVRES au COLLÈGE » au nombre de 7, et la dizaine d’ateliers scolaires menés parallèlement pour 2452 élèves, on obtient l’un dans l’autre un chiffre de fréquentation de 9259 personnes au total ! Adultes et adolescents confondus ! Qui disait que le conte était un art mineur réservé aux enfants et aux mères-grand ? N’est-ce pas justement l’orfèvre des… Contes de Perrault ?

 

Crédit : Julien Lagrange
Crédit : Julien Lagrange

Bref, la XIV° édition est arrivée à bon port avec tous ses passagers à bord,équipage et TIGRE compris !

Il faudrait maintenant pouvoir raconter les mille et une anecdotes qui ont émaillé cette traversée Trans-Bourgogne ! Les accueils in-situ, la chaleur des publics, les repas pris… ou non, les péripéties du transport, les amourettes de la route, les coups de foudre ou les coups de… gueule, les brèves de « comptoir », les applaudissements, les propos de table, les expos-embarquées, Lire-lire, totems et aubiers peints.

Et l’histoire du TIGRE, bien sûr, qui ne fait que commencer, car après Savigny-sur-Grosne et Saint-Vallier, le voici en partance pour Gueugnon ! Quand les givrés voyagent, ils emportent tous leurs bagages ! y compris leurs grosses bêtes de compagnie ! Sans oublier, bien entendu, le « live-food » qui va avec pour les nourrir (petits chats, chiens, hamsters, furets, écureuils, et autres  bestioles comestibles pour carnivores). Quand on voyage, faut c’qui faut quoi !

 

A propos d’animaux justement, et après l’AUTRUCHE de l’an dernier et le TIGRE de cette année, quel sera l’animal-fétiche 2013 ?

Devinez ! Mais vous avez peut-être des propositions à faire ?

Geo

Tableau de fréquentation 2012

 

La DYSLEXIE : pâte feuilletée ou pâte brisée ?

Tâpe teuillfée ou tâpe sébrise… ??? Pâte feuilletée ou pâte brisée ? Peu importe, qu’elle soit l’une ou l’autre, la rapole gédivre… euh… pardon, la parole dégivre !

 

Excusez-moi, mentvrai, ce ne sont que des éclats de langage ! ou peut-être des écarts de langage ? Car voyez-vous, quand la langue dérape, c’est que le langage, en cas de largage, rappe, et se disperse en éclats, ou se disloque mo-ta-mot, tout en se disséquant, car c’est une mauvaise dispute qui ne peut que se disperser en dissonances dissymétriques ! De la distorsion quoi !

 

Et ça s’appelle ? la dys….., la dyso……, la dysortho ….. ?….. graphie ? ….Voui, pas c’est faux, euh… c’est pas l’mot mais loin c’est pas…., alors c’est pas faux ? oui, non, bon, pffff  ! on peut dire ça vomme ça si tu ceux ! mais la térivé, euh…, la ritévé, euh… la VERITE ! c’est DYS-LE-XIE !

C’est pas de la tarte la dyslexie ! Vous voulez quand même en goûter ? Alors notez bien ce qui va se passer à l’ECLA de SAINT-VALLIER, les 27 et 28 novembre 2012 ! ça concerne beaucoup de monde ! et pas seulement les autres !

Mais attention, hein ! c’est pas une maladie ! ce n’est pas contagieux non plus ! certains, même considèrent ça comme une chance ! c’est le cas notamment de Béatrice Sauvageot qui en a fait un jeu ! Vous voulez jouer avec elle ? Elle serait heureuse de vous expliquer la règle de ce jeu MARDI 27 NOVEMBRE à 20h30, dans le cadre d’un spectacle qui a pour titre « VIVE la DYSLEXIE » !  Rien que ça !!!

Ouvert à tous ceux qui ont plus de 9 ans ! Avec ses comparses Marianne Pichon, comédienne, et Tania Pividori, chanteuse.

MERCREDI 28 NOVEMBRE entre 9h30 et 16h30, une série d’Ateliers et de Jeux divers sur le « PERLER VRAI« , sera animé par TItou. À partir de 16h30, trois espaces d’échanges – animés par plusieurs intervenants et une équipe de professionnels des collèges partenaires de Saint-Vallier (Saint Exupéry) et Montceau-les-Mines (Jean Moulin) conduite par le Dr. Cusin de la Direction Départementale de l’Education Nationale – seront ouverts aux collégiens, parents d’élèves et enseignants pour exprimer difficultés, besoins, idées, expériences autour du langage (sur inscriptions).

 

En soirée, à 18h00, dans la salle de spectacle de l‘ECLA, spectacle de l’humoriste du Festival Contes Givrés, TITOU (public + de 12ans) intitulé : « ET TA GRAMMAIRE, ELLE FAIT DE L’ENCYCLO ? »

Titou croise les sens, torture la syntaxe, piétine la grammaire, et invente un lexique imaginaire de bons mots hybrides. Ses yeux de peau, pardon, ses jeux de mots, ne sont jamais gratuits, et sont toujours au service d’une histoire déjantée mais cohérente, autour de l’apprentissage de la vie….

 

Voilà lecteurs tout ce que j’avais à dire sur ces deux journées dédiées à la dyslexie ! Mais moi, c’que j’en dis, vous savez, c’est pour vous ! Vous en ferez bien c’que vous voudrez !

Mais c’est un peu pour moi aussi… , parce que, voyez-vous, d’une façon ou d’une autre, je me sens un peu concerné…, pas vous ?

Dyslexiquement vôtre – Geo

 

Ces journées sur la DYSLEXIE sont organisées par le Collège Saint-Exupéry de Saint-Vallier, le Collège Jean Moulin de Montceau les Mines, l’ECLA de SAINT-VALLIER, et le FESTIVAL CONTES GIVRES (Antipodes).

Crok’Givrés

Petite musique SNCF : « ATTENTION ! ATTENTION ! Le CROK’GIVRES N° 2012 est annoncé sur le QUAI Givré en direction  de CHEVAGNY-sur-GUYE où la VOIE est LIBRE !

Nous serons ce jour-là le JEUDI 13 SEPTEMBRE, et le Quai sera disponible à partir de 17h30, au Gîte Rural de CHEVAGNY-sur-GUYE.

Et c’est ce jour-là, comme vous l’aurez deviné, que sera dévoilée la PROGRAMMATION de la XIV° édition du désormais célèbre, sans cesser pour autant d’être toujours  automnal et peut-être encore plus étonnant que d’habitude, Festival CONTES GIVRES en BOURGOGNE !

En présence de plusieurs artistes, Marie-France Marbach, directrice de l’événement, épluchera jour après jour un riche calendrier de spectacles neufs en Bourgogne, qui seront présentés :

– au cours de 65 représentations étalées du 6 octobre au 10 novembre 2012,

– par 41 artistes

– sur 62 scènes d’accueil

– dans les QUATRE départements que compte la Région, dont

– 42 en Saône-et-Loire, 11 dans l’Yonne, 8 dans la Nièvre, et 4 en Côte d’Or.

N’oubliez pas, surtout, qu’il s’agit là d’un moment CONVIVIAL, où l’on peut bien sûr papoter, comploter, tricoter, saboter, papillonner, cancaner, jaser, caqueter, commérer, ragoter etc…, donc prendre et apprendre un GRAND BOL de choses revigorantes, mais où l’on peut aussi et surtout bâtir, construire, phosphorer, échanger, rencontrer, échafauder avec tous ceux que l’on a plaisir à revoir, et même les autres…, voire explorer des pistes nouvelles avec des inconnus.

Et tout cela autour de tables biens garnies, évidemment, où chacun aura plaisir à partager et à faire découvrir les spécialités originales et goûteuses qu’il aura pris soin d’apporter.

ETANT ENTENDU QUE L’ASSOCIATION ANTIPODES VEILLERA A CE QUE FLACONS, BOISSONS et GLAçONS NE MANQUENT PAS A L’APPEL !

Alors que tout le réseau GIVRé se mobilise pour faire de ce nouveau CROQUE-GIVRé un moment original, amical et mémorable, et qu’il apporte surtout le TIGRE dont chacun aura besoin cette année pour vaincre toutes les difficultés qui pourront naître au cours du chemin !

Mais, comme chacun sait, le PIRE n’est jamais sûr, car nous saurons offrir le MEILLEUR de nous-mêmes !

Geo

 

« abracadabra » fait merveille !

Oui, ABRACADABRA FAIT MERVEILLE !

Rien d’étonnant à cela, puisque c’est une formule magique d’une part, que le monde des Givrés est un monde solidaire d’autre part, et que nous sommes, enfin, dans le domaine du merveilleux, du merveilleux royaume des CONTES… !

Mais c’est aussi et surtout une belle performance de l’équilibre des CHIFFRES et des COMPTES qui, lui, ne doit rien au « merveilleux »… 

Car le nombre des GENIES GIVRES augmente tous les jours ! Beaucoup plus vite que le SMIC, entre-nous soit dit !

Et il en est de toutes les régions de France et de Navarre, de Suisse aussi ! Mais nous refusons tous les dons émanant des paradis fiscaux…  Faut quand même pas pousser le bouchon trop loin ! Bref, au total au jour d’aujourd’hui  : 80 !

La manne récoltée suit la même progression : nous en sommes maintenant à 3510 Euros ! Qui l’eût cru il y a seulement six mois ?

Les noms des généreux donateurs figurent sur l’arbre « Génie-Ologique » qui illustre cet article !

Regardez bien cet arbre aux écus d’or : c’est une merveille ! Cela ne vous donne pas l’envie d’en faire autant ? N’ayez pas peur, n’ayez aucune gêne, la campagne continue, et nul ne vous fera reproche de quoi que ce soit ! Chacun son rythme ! Chacun sa bourse ! C’est le principal !


Grâce aux Génies Givrés Donateurs, le ciel s’éclaircit, et nous allons bientôt pouvoir lancer des événements de plus en plus fous, de plus en plus étonnants, de plus en plus givrés pour le plus grand plaisir du public !

Un public qui enfle à chaque spectacle, et qui suit pas à pas ce que lui proposent les programmatrices du festival.

Celles-ci mettent la dernière main à la programmation de la XIV° édition, dont pouvons déjà livrer, en illustration de ce texte, (mais sans toutefois en dire plus pour ne pas déflorer l’effet de surprise), quelques images muettes et subliminales…

A vous de deviner ce qui se cache derrière… !

 

 

 

En attendant mieux, notez bien sur vos agendas les quelques « gâteries apéritives » auxquelles vous êtes d’ores et déjà conviés en JUILLET à LA FABRIQUE (Savigny-sur-Grosne – 71460), nouvel espace culturel de proximité qui prend actuellement son essor en multipliant les bonnes surprises :

Ce mois-ci, DEUX NOUVEAUX ARTISTES GIVRES seront accueillis en Résidence à La Fabrique de Savigny-sur-Grosne, du lundi 2 au dimanche 8 juillet 2012 :

* le CLOWN de THÉÂTRE AMEDEE BRICOLO (Christian Massas), un artiste complet déjà très connu au festival « Contes Givrés », qui présentera en primeur, le dimanche 8 juillet son nouveau spectacle : LE VOYAGE IMAGINE.

* la CONTEUSE Marie-France MARBACH, directrice artistique du festival « Contes Givrés », habituée et pour cause de toutes les scènes d’accueil de l’événement qu’elle sillonne à longueur d’année, qui se produira avec sa dernière création, L’OUTRE HISTOIRE, le samedi 7 juillet à 20h30.

Ces deux artistes seront en « résidence » à La Fabrique du Rêve, du lundi 2 au dimanche 8 juillet 2012 pour travailler et répéter leurs « fabri-ka-tions ».

LA FABRIQUE ! LA FABRIQUE ! Ils ont tous ce mot-là à la bouche en ce moment ! Vous la connaissez ? vous ? la Fabrique ? Non ! Pas encore ? C’est sérieux ? La Fabrique, mais c’est comme les montres « Givrex », on a raté sa vie si on ne connaît pas la Fabrique avant son dixième anniversaire ! Il faut y aller en courant ! Séance tenante !

Car quel dommage que vous ne puissiez pas assister, en direct, à l’envol de cette nouvelle comète culturelle du territoire ! La Fabrique, voyez-vous, c’est un peu comme les Galeries Lafayette, il s’y passe tous les jours quelque chose à La Fabrique !

Et la porte est ouverte à toutes les disciplines artistiques : théâtre, danse, arts plastiques, musique, variétés, marionnettes, cirque, expressions libres, on parle même de … non ! ce serait incorrect d’en parler ici ! Et tout cela dans un bouillonnement torride d’imagination folle, débridée, délirante, dans un esprit d’hospitalité sans limites…, un lieu où l’on est accueilli, affranchi, servi, informé, choyé, dorloté, cultivé même…, si on est patient ! et pas trop exigeant !

A la FABRIQUE, « Ils y aiment ! »

Et surtout, « y zont l’ ….. ! » comme on dit chez les chinois et les saône-et-loiriens…, Traduction pour ceux qui ne sont pas d’ici : Avoir le…., c’est….

Mais il ne faut pas tout vous dire à la fois… ! Gardez l’écoute et vous en saurez plus très bientôt !

Alors, suivez l’…. ! Et faîtes sans plus attendre un tour à La Fabrique ! Vous n’en reviendrez pas !

Geo