Archives du mot-clé festival

« LA PEUILLEU » s’envole… !

joÀ l’instar des oiseaux nichés entre les pages de ce livre, LA PEUILLEU s’envole … !  Sous l’effet d’une petite brise permanente soufflée par Josette, le stock de livres de la première édition est épuisé ! Un par un, plume par plume, en quelques semaines, les 500 premiers exemplaires livrés sont partis comme un vol d’hirondelles aux quatre coins du département, et bien au-delà à en croire les fiches du « SEL » (« Service des Espaces Lointains »… de l’association Antipodes)

Continuer la lecture de « LA PEUILLEU » s’envole… ! 

CONTES GIVRES 2014 – XVI° EDITION

tampon 2013Les inscriptions pour l’accueil en 2014 de la XVI°

Édition du Festival des CONTES GIVRES sont OUVERTES !

Et ce, jusqu’au 15 février 2014, DATE-BUTOIR IMPÉRATIVE ! Continuer la lecture de CONTES GIVRES 2014 – XVI° EDITION 

MONTCEAU en POLE-POSITION !

Imaginaire et RŽsistance 2013Dans le cadre du Festival « CONTES GIVRES », le Collège JEAN-MOULIN s’est jeté à corps perdu, les 9 et 10 novembre dernier, dans le torrent aussi turbide qu’impétueux libéré par Antipodes sous le nom « Imaginaire et  Résistance ».

Continuer la lecture de MONTCEAU en POLE-POSITION ! 

Imaginaire et Résistance – MERCEDES

2013-Mercedes-32C’est une sorte de « road-movie » immobile, déjanté et absurde, un « Sailor et Lula » désarticulé, un « En attendant Godot » post-moderne, un chef d’oeuvre de la littérature allemande très rarement représenté, un jeu de rôle amnésique où chaque scène est le début d’une nouvelle histoire aussitôt anéantie… Pas facile de se colleter avec un texte pareil… ! La Cie Grime et Concocte l’a fait !

Continuer la lecture de Imaginaire et Résistance – MERCEDES 

« MONTCEAU » : TOUS AU CHARBON !

essor_lierre_montceau_cp_cim_15C’est au « MONTCIAU » que ça va se passer ! « Le Montciau » ! Vous connaissez ? Un ancien lieu-dit de Saône-et-Loire ! Devenu aujourd’hui une riante cité moderne de 20.000 habitants ! Appelée aussi Montceau-les-Mines ! Qui fait partie des 17 villes françaises décorées de la médaille de la Résistance ! Et plus précisément au Collège Jean-Moulin pour ceux qui l’ignoreraient encore ! Au cœur de la Bourgogne, ce « paradis que Dieu créa en France pour notre bonheur » disent les étrangers !

C’est donc sur un « VAISSEAU-SAVOIR« , (ne pas confondre avec bateau-lavoir … ou pédalo à tiroirs…, ou vaisseau-fantôme… ) non, non, non, rien à voir, vous avez bien lu, il s’agit bien d’un « VAISSEAU-SAVOIR » aux identités multiples, où les générations se mêlent sans vergogne, où sont encore visibles, pour qui sait voir, les traces de plusieurs vagues de migrants, anciens ou nouveaux, au centre donc de cette mosaïque urbaine du monde ouvrier, ville symbole du bassin minier qu’on appelle tout simplement MONTCEAU pour tout dire, que vont se dérouler toutes les folies embarquées à bord de la XV° édition du festival « CONTES GIVRES ».

Sur ce « VAISSEAU-SAVOIR« , tout l’équipage, des moussaillons au Commandant, en passant par les marins toutes catégories confondues, du matelot de base aux officiers de ponts, des charpentiers aux maîtres-queux, des personnels d’écriture aux experts-comptables, sans oublier les matafs et les soutiers chargés de briquer et d’entretenir le navire, de la cambuse aux cabines, jusqu’aux passagers invités à bord, qu’ils soient amis, parents, réguliers ou clandestins, avec ou sans papiers, et puis bien-sûr le célèbre FIAP chargé de la sécurité, bref, tout ce monde-là est déjà au charbon, TOUS « SUR LE PONT » dans l’attente de l’EVENEMENT ! Y compris « PERE-OK », l’insolente-mascotte-omniprésente-partout-là-où-il-ne-faudrait-pas-qu’elle-soit ! tamponi&R

MAIS QUEL ÉVÉNEMENT ? Qu’est-ce qui va se passer ?

« – Comment ! Mais vous ne le savez pas encore s’étrangle PERE-OK ? Vous êtes vraiment plus NULS que chez NULS ! Ce sont les journées-phares IMAGINAIRE et RESISTANCE, bon sang d’bon sang ! Une « FETE-BETON-GIVRE » ! Largement ouverte à tous, aux jeunes pousses comme aux barbons, aux pieds-tendres comme aux talons-rugueux, aux intrépides comme aux timorés, aux professeurs comme aux élèves, aux anciens comme aux nouveaux, aux extra-muros comme aux intra-muros, aux Elus comme aux Électeurs, aux artistes comme au public, aux gendarmes comme aux vo…., non pas aux voleurs, mais même aux extra-terrestres qui vont se lancer à l’abordage du « bâtiment », pour s’en emparer  coûte que coûte ! Ne riez pas ! Et gare à vos miches ! ricane PERE-OK ! Tout est prévu, inscrit noir sur blanc sur le journal de bord ! Ouvrez-le et prenez bonne note ! Il y aura à boire et à manger ! Dans tous les sens… ! Hé ! Hé ! Hé !

« – Et s’il est propre, faites un nœud à votre mouchoir ! » rigole encore PERE-OK. « Ne ratez pas le WEEK-END des 9 et 10 novembre 2013  sur le Super-Tanker Jean-Moulin de MONTCEAU-sur-MER ! Ne vous trompez pas d’Embarcadère surtout ! Le TSB, cette année, c’est FINI ! FI-FI, NI-NI ! L’adresse du nouveau port d’embarquement pour Cythère est à demander à APHRODITE, au numéro 4 de la rue Jean Bouveri à MONTCEAU-les-BAINS !  

« – Tiens ta langue PERE-OK ! Et ne dis pas toujours n’importe quoi ! Tu embrouilles tout ! Et vous qui écoutez bêtement ce bavard, ne vous trompez pas d’embarcadère et embarquez au bon endroit : tu peux répéter PERE-OK ? KO… KOKO… KOKOKO… KOLLEGE JEAN-MOULIN ? OUAIS ! TOUT SEUL ! Il l’a dit TOUT SEUL ! Mais il n’y aura pas de chaloupes de secours, malheureusement ! C’est la KRISE ! » 

Et maintenant, PORTES OUVERTES à l’imagination et à la résistance! Tous au charbon et tout le monde sur le pont ! Attention aux courants d’air, aux paquets de mer et aux sautes de vent ! ça va décoiffer grave !

Geo

LA PEUILLEU fait de la résistance…

oiseau envolVous l’avez déjà lu ce bouquin qui défraye la chronique dans le pays ?

LA PEUILLEU ?

Ne vous en privez pas, et plongez-vous tout de suite dans un texte brûlant dès les premières lignes.

– « Quand la vie s’accouple avec l’enfer, il faut cracher leurs embryons » lui disait le médecin du sanatorium. « Crachez ! »

Elle avait tant craché, chaque jour, pendant neuf mois dans ce sanatorium… qu’elle sentait encore sur ses lèvres des traces de petits morceaux de bronches.

– « Humez cette odeur de bronche morte, disait le médecin. Vous sentez ? Souvenezvous-en. C’est l’odeur de la mort qui vous fuit. La mort chassée par votre instinct de vie qui gronde, là, au plus profond, ça gargouille. Vous entendez ? C’est là que ça lutte. Au plus profond de vos tripes. C’est une lutte tripale… La tripe respectable refuse de vivre avec un poumon mité par la misère. Elle a besoin d’air la tripe respectable. Elle a besoin de poumons sains. De poumons qui savent briser les griffes de la misère entre leurs côtes. Qui savent mettre de l’air entre les côtes et les misères. Entre les côtes et les mères qui appellent leur fille « La Peuilleu ». Elle vous appelait vraiment la Peuilleu ? Vous savez d’où ça vient « Peuilleu » ?

– « Ma prononciation. J’prononçais qu’les « peu », pis les « leu »…

– « De pouilleux ça vient. Votre mère vous insultait à chaque fois qu’elle prononçait votre nom. Et même si elle ne le savait pas, vos poumons, eux, le savaient… Et ils se sont conformés à l’image qu’on leur imposait. Ils sont devenus des peuilleux…« 

CouvLaPeuilleuOK

A travers l’écriture au scalpel et profondément humaine de Patrick Grégoire, Josette se raconte ainsi pendant 130 pages, entre l’ENFANCE, l’ERRANCE et la  RÉSISTANCE. Elle raconte tout simplement l’indicible… Et comment, grâce à ses prodigieuses facultés d’imagination, elle a pu résister à l’inimaginable…

Cet ouvrage est disponible à l’Association ANTIPODES – 71460 – SAINT-MARCELIN de CRAY – Tel. 03 85 21 61 91

Pour commander votre ouvrage, vous pouvez télécharger ici le bon de commande. 

 

XV° Edition du FESTIVAL CONTES GIVRES de BOURGOGNE

tampon 2013EN BREF

La XV° édition du Festival « CONTES GIVRES en BOURGOGNE » est programmée du 5 OCTOBRE au 15 NOVEMBRE 2013, et comptera 70 représentations, dont 49 en Saône-et-Loire, 11 dans l’Yonne, 7 dans la Nièvre et 3 en Côte d’Or.

Les artistes engagés (49 professionnels intermittents du spectacle) seront accueillis sur 63 scènes, et accompagnés in-situ par les animateurs de l’association ANTIPODES qui organise ce Festival, sous la Direction Artistique de la conteuse Marie-France Marbach.

Une présentation officielle de cet événement aura lieu le JEUDI 19 septembre à partir de 17h30 au Gîte Rural de Chevagny-sur-Guye en Saône-et-Loire (71220), en présence de plusieurs artistes programmés d’une part, des représentants des structures d’accueil d’autre part, à qui seront alors remis tous les documents d’information nécessaires à la communication.

Sont bien sûr invités à ce rendez-vous convivial autour de tables garnies, tous les partenaires de PRESSE qui relaient habituellement la manifestation, tous les partenaires, institutionnels ou privés, qui apportent leur soutien au Festival, et toutes les bouches qui peuvent alimenter le BUZZ et donner de « la turbitude à la turbidité de tous les courants qui tourbillonnent autour des paroles givrées du grand RADIO-TROTTOIR » de l’événement. On en parle déjà dans LANDERNAU, c’est dire…

La Directrice du Festival, Marie-France Marbach saisira cette occasion pour présenter également les moments « forts et phares »  de l’opération « IMAGINAIRE et RÉSISTANCE« , véritable givrosphère  programmée les samedi 9 et dimanche 10 novembre 2013 au Collège Jean-Moulin de Montceau-les-Mines, avec pas moins de 14 ATELIERS et SPECTACLES étonnants, divers, inédits, insolents, accrocheurs et provocateurs pour interroger l’imaginaire et découvrir ensemble les plages de résistance qu’il peut apporter dans nos vies et dans la société.

Ne manquez pas surtout ce rendez-vous important avec une pléiade d’artistes, de journalistes, d’élus et de militants de l’agitation culturelle sur notre territoire, d’abord bourguignon bien sûr, mais aussi au-delà des murs…

Une bonne façon d’entrer de PLAIN-PIED, et même d’un BON PIED dans la nouvelle saison, d’une manière forte, audacieuse, dynamique, optimiste et « sportive », en faisant UN GRAND BOND EN AVANT…. !

Geo

CONTES à REBOURS chez les GIVRES

compte-a-rebours

Chez les Givrés le « COMPTE à REBOURS » est enclenché !

Et l’heure est venue de mettre à jour les calendriers !

 Car le Festival « CONTES GIVRES » est un événement culturel aux saveurs multiples, que l’on peut apprécier chaque année, et s’il n’est pas encore fréquenté comme un « sport d’hiver », il est sur le point d’y parvenir.

A l’instar de la Saint-Nicolas pour les enfants, de la Sainte-Barbe pour les mineurs, de la Fête du Livre pour les lecteurs, ou du Père Noël pour tout le monde, le festival CONTES GIVRES est en passe d’entrer dans le rituel des « incontournables »… ! Pas pour ajouter à la consommation, non, mais pour donner un PLUS au PLAISIR ! Et faire pétiller, en automne, les yeux, les oreilles et les neurones !

L’équipe du festival « planche » en ce moment sur la programmation de la XV° édition qui, notez-le, aura lieu du 5 octobre au 10 novembre 2013, avec un « rebond d’humour » le 15 novembre... en recevant FELLAG sur la Scène Nationale du Creusot !

index

ET, EN PLUS, un ÉVÉNEMENT EXCEPTIONNEL d’ores et déjà annoncé au COLLÈGE JEAN-MOULIN de MONTCEAU-les-MINES les 9 et 10 novembre 2013 :

L’OPUS III de l’irrésistible opération « IMAGINAIRE-et-RESISTANCE »…

(suite dans les prochaines éditions de ce BLOG qui donnera tous les détails, et il y en a ! de ce véritable « bouillon » de cultures !)croque

ette programmation sera proposée prochainement aux 57 scènes d’accueil de Bourgogne qui ont fait appel au festival, et communiquée officiellement à la presse et au public dans le cadre du désormais célèbre « CROQUE-GIVRES » prévu cette année le jeudi 19 septembre 2013 à CHEVAGNY-sur-GUYE.

 

Enfin, le STAGE d’ETE est fixé cette année du 16 au 21 août, encore et comme toujours à…, à….à Che….Cheva…. CHEVAGNY-sur-GUYE, of course – 71220, BRAVO ! TOUT SEUL ! Vous avez vraiment trouvé TOUT SEUL ? on ne vous a pas un peu aidé ? C’est donc que CHEVAGNY-sur-GUYE devient « tendance… », « IN », « glamour… ». en un mot « POPULAIRE «  quoi !

Quand certains privilégient les CHOCS de simplicité, les CHOCS de compétitivité, ou encore les CHOCS d’intégrité, Chevagny-sur-Guye, humble bourgade de 74 habitants, qui a fait de l’accueil sa vocation première, pourrait ajouter à tous ces chocs celui qui le caractérise le mieux, et qui s’appelle tout simplement « HOSPITALITÉ ! »

CHEVAGNY-sur-GUYE, ou le CHOC de

l’HOSPITALITE !

Geo

 

 

 

DAN-BE ! AVIS d’ALERTE CULTURELLE !

DANBE ! UN MAGNIFIQUE SPECTACLE !

Si vous ratez cet événement programmé ce soir encore, VENDREDI 19 OCTOBRE à 20h30 sur la Scène Nationale de MACON, en partenariat avec le Festival CONTES GIVRES EN BOURGOGNE, vous ne pourrez pas dire que vous n’avez pas été prévenu et que vous ne le saviez pas !De l’avis unanime de tous ceux qui l’ont vu hier soir, c’est UN MAGNIFIQUE SPECTACLE !

 

Superbement interprété par une équipe de comédiens et techniciens littéralement « portés » par le souffle de ce récit autobiographique à forte charge d’émotion, de vécu, de vérité, et finalement d’espoir ! Pas d’enfermement dans le pathos, mais au contraire un tremplin pour rebondir, toujours et toujours !

Vous ne pouvez pas décemment rater cette opportunité de découvrir, quasiment à votre porte, une PERLE PURE à l’éclat aussi intense, aussi rare, aussi insoutenable !

Vite ! Vite ! Alertez vos parents, amis et connaissances pour les avertir de cette heureuse nouvelle et les engager à rompre, pour une fois, avec le rythme ronronnant et anesthésiant du quotidien, et téléphonez dans la foulée au 03 85 22 82 99 pour RÉSERVER ! Vous ne regretterez pas d’avoir pris cette liberté !

DONC RENDEZ-VOUS CE SOIR, TOUTES AFFAIRES CESSANTES, à 20h30, à la SCENE NATIONALE DE MACON !

Et si vous avez déjà pris des engagements amoureux, emmenez votre partenaire à ce spectacle ! Ce sera l’AMOUR en PRIME !

Geo

 

Le « FORUM LAGRANGE » !

En ce huitième jour de septembre de l’année de grâce 2012 est née à La Fabrique de Savigny-sur-Grosne (71460), sous le préau extérieur, une nouvelle tribune d’expression culturelle propre à accueillir, à l’ombre des ardeurs du soleil quand il y en a…, et à l’abri de la pluie et des intempéries, des expositions et des ateliers de création en art plastique, des répétitions de danse et de théâtre, des réunions et des rencontres conviviales, des soirées cabaret etc…, qu’il serait de bon ton de baptiser : « FORUM LAGRANGE » !

C’est grâce à la générosité et à l’ingéniosité de cet homme, riche en ressources diverses et variées sans aucun doute, mais principalement humaines, qu’est née en effet, avec la complicité active de toute une équipe de bénévoles et sous un soleil radieux, cette nouvelle dimension culturelle de La Fabrique.

Cet équipement, ouvert il y a déjà deux ans par Olivier David et son équipe, progresse à vive allure au gré et au rythme de ses « FABRIQUE-ACTIONS » quasiment mensuelles, et offre aujourd’hui à la vie culturelle du territoire, une nouvelle et exceptionnelle dimension pour développer, en ces lieux oubliés et déshérités du fin-fond du monde rural, des prestations appropriées à un public neuf et vierge qui reste à conquérir…

Pour paraphraser la célèbre formule de Neil Armstrong débarquant sur la lune, ce n’est donc pas un petit pas qui a été franchi aujourd’hui pour le bien de TOUS, mais un véritable BOND en avant ! Et c’est en ces lieux que s’ouvrira très prochainement, les 6 et 7 octobre, avec une programmation fastueuse placée sous le signe du TIGRE, le Festival « CONTES GIVRES en BOURGOGNE ».

Téléchargez le programme : Imaginaire & Résistance


(ATTENTION – Avertissement au public : ce tigre étant nourri par les organisateurs, il est donc inutile de lui jeter des petits animaux vivants à l’heure des repas comme cela se fait habituellement dans certains zoo par ces temps de crise !)

Cela étant dit, il faut une bonne dose de folie, et surtout un énorme courage et une volonté à toute épreuve pour bâtir-là, à la force du poignet et grâce à un travail quasi-quotidien, un « outil culturel » qui représente une ouverture prodigieuse sur le monde des arts et de l’éducation populaire.

Et c’est pour apporter une pierre de plus à cet édifice, aujourd’hui hors d’eau, que se sont mobilisés, emmenés par l’association Antipodes et le Festival CONTES GIVRES, une quinzaine de bénévoles de tous horizons, qui avec des échelles, qui avec des meuleuses, qui avec des cordes, des scies ou des marteaux, mais tous avec leurs mains, leurs bras, leurs jambes et leur matière grise, et surtout avec une farouche volonté d’aboutir sous la diligente et précieuse houlette de M. LAGRANGE.  Faut-il les nommer tous au risque de commettre quelques oublis ? Prenons ce risque : Annie, Delphine, Marie, Marie-France, Pauline, Pascale, Pénélope, Athanase, Damien, Geo, Guillaume, Julien, Manu, Olivier, Yves, Stéphane,… Ceux-là méritent bien d’être félicités et très vivement remerciés !… Même s’ils se moquent éperdument de toutes les breloques et autres hochets de ce genre qui servent généralement à récompenser ce type de mérites… 

Car l’investissement du 08 septembre 2012 n’en restera certainement pas là ! Il induit déjà d’autres projets conséquents, déments, délirants sans doute, mais cependant porteurs, qui germent dans toutes les têtes de ces fous de la culture…, comme les mailles d’un tricot ou les pièces d’un patch-work …! à construire à l’infini !

Chiche ?

Le défi est lancé !

Car Jules Verne ne dit-il pas que : « RIEN NE S’EST FAIT DE GRAND QUI NE SOIT UNE ESPÉRANCE EXAGÉRÉE… »

Geo