LA PEUILLEU – Recueil d’Opinions IV

* de Néfissa BENOUNICHE, conteuse – ce 17 novembre 2013

« J’ai juste retenu : SUS à la MITE et MERDE au PASSE !

« Mais je voudrais encore ajouter :

« Que les cris, les cacabes, les cancans, les claquements, les picassements, les jacassements , les turlutages, les courcailles, les drenzères et autres zinzinuleries accompagnent longtemps les migrations de Josette.

* d’un Diplomate du Quai d’Orsay actuellement en résidence du côté de Cahors – ce 25 novembre 2013

« Je vais commencer par vous remercier de votre envoi de LA PEUILLEU que je n’ai pas encore pu lire attentivement… Mais ce que je peux affirmer dès aujourd’hui, c’est qu’il ne s’agit pas d’un PETIT LIVRE, comme vous avez eu l’étourderie de me le présenter. Vous avez certainement pu constater à quel point la plume est MORDANTE. Oui, MORDANTE. Ce Patrick Grégoire devrait se faire admirer par beaucoup, beaucoup plus de lecteurs qu’aujourd’hui !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *