Il était une fois un petit village….

site_villageduboutdumondeIl était une fois, en Saône-et- Loire, un petit village que ses fondateurs avaient appelé « le Village du Bout du Monde » ! Non par sa situation géographique singulière, mais pour la façon originale dont il avait été imaginé, puis construit. Il était situé à proximité de Mâcon, et plus précisément à La Roche Vineuse, où le maire et son conseil municipal avaient généreusement adoubé l’idée.

Cette idée était en fait la fusion de deux rêves séduisants et parallèles, le premier émanant de l’équipe municipale, le second de la communauté des foyers ruraux. Les « municipaux » rêvaient de construire un parc pour enfants, tandis que les « foyers ruraux » rêvaient, quant à eux d’ouvrir un espace de dialogue entre deux « ruralités » : celles du nord et celles du sud… Deux visions du monde finalement très proches ! Car cette communauté d’idée se traduisait, dans l’un comme dans l’autre cas, par la construction d’habitats à l’échelle des enfants dans le premier, en grandeur réelle dans le second, mais avec des matériaux naturels : terre et chaume.

site_villageduboutdumonde

C’était bien entendu conforme à l’esprit qu’on se faisait, à cette époque, en 1984, de la cohésion de la société, dans le respect des Droits de l’homme et de l’exigence de  Liberté. Bref, je vous ferai grâce des détails, mais toujours est-il que ces rêves sont devenus, 6 mois après, une réalité bien vivante.

site_classeduboutdumonde

Du coup, les enfants avaient un immense parc de jeu où ils pouvaient s’ébattre, tout en observant et en suivant les différentes phases du chantier commentées en direct par les artisans constructeurs : malgaches, africains, algériens, français, asiatiques, qui, telle une volée de moineaux, se sont abattus sur ce petit bout de territoire pour en faire, l’espace de quelques années, une aire internationale de paix, de rencontre, d’échange, de communication et de formation !

site_villageduboutdumonde5

Pour garder mémoire de cette expérience vivante en milieu rural, à laquelle beaucoup d’habitants ont participé, et dont quelques uns gardent encore un souvenir indélébile, des images photographiques et vidéo, des objets, des témoignages, des récits, des histoires de vie ont pu être conservés, et feront l’objet, prochainement, à CHEVAGNY-sur-GUYE (71220) d’une présentation publique commentée par la conteuse Marie-France Marbach qui, à l’instar de beaucoup d’autres, a donné bénévolement son temps à ce projet. Présentation le 14 août 2016 à Chevagny-sur-Guye partir de 17h.

site_villageduboutdumonde2

Tous les acteurs de terrain qui ont eu la chance de voir sortir de terre, entre leurs mains, tel un site archéologique que l’on dépoussière avec soin, ce petit bout d’humanité pure découvert au coeur de la Bourgogne, seront alors ravis et heureux, peut-être, de constater que le village du bout du monde qu’ils ont contribué à créer il y a un quart de siècle, est encore extrêmement vivant dans toutes les mémoires, et surtout dans tous les coeurs.

Rendez-le encore plus vivant en envoyant vos commentaires qui seront publiés sous cette rubrique.

Sagoloba

site_villageduboutdumonde3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *