abracadabrantesque

NON, la formule-titre de ce « post » n’est pas seulement réservée aux hommes politiques qui veulent se sortir d’un mauvais pas ! Ou embrouiller des explications par trop inexplicables, voire inexcusables, à la seule fin de se refaire un semblant de virginité !

Et il serait tout à fait injuste, par ailleurs, de lui laisser une réputation aussi péjorative, alors que ce véritable « train de marchandises » exprime au contraire, sous cette forme canularesque, des valeurs incantatoires universelles que chacun peut utiliser à son gré pour retrouver un équilibre, se défaire d’un mauvais sort, conjurer des forces malignes…

Ou tout simplement pour nouer avec Dame Fortune des relations, forcément honnêtes bien sûr, sinon gare au fisc !!, mais susceptibles néanmoins de compenser les déficiences de la puissance publique qui n’assume plus ses responsabilités par rapport au financement de la Culture !!! Ouf, c’est un peu long, mais c’est dit !

Voyez-vous, grâce poète Arthur Rimbaud qui a inventé ce néologisme, on peut maintenant l’utiliser pour des raisons plus nobles, et plus en adéquation avec une certaine forme de réalité.

Ainsi, la campagne d’autofinancement du Festival CONTES GIVRES est-elle non seulement déclinée sous le sigle « ABRACADABRA », mais la voilà qui prend maintenant des allures « ABRACADABRANTESQUE »  !

Qui eût cru en effet, qu’en si peu de temps, 45 donateurs auraient réagi aussi positivement en totalisant aujourd’hui, 30 mars 2012, une somme de 1980 Euros ?

Bien sûr, bien sûr, ce n’est encore qu’un « bon début », car c’est 10 fois plus qui seront nécessaires pour passer dans les eaux calmes de la sérénité financière.

Mais quand même, quand même, le SCOOP d’aujourd’hui, c’est que nous venons de passer à « l’INTERNATIONALE »… Eh oui, un DON nous est arrivé de SUISSE… !!! N’y voyez pas malice pour autant, car ceci s’est fait en tout bien tout honneur, en dehors de tous les trafics nauséabonds auxquels nous assistons actuellement.

Avez-vous remarqué la floraison magnifique de l’arbre « génie-ologique » ? C’est beau comme le printemps qui s’installe et s’épanouit sous les couleurs les plus somptueuses ! Admirez ! Admirez ! « Abracadabra » suit une courbe de progression parallèle !

Savez-vous qu’il y a encore beaucoup de ressources dormantes dans notre entourage ? le vôtre ? le nôtre… ? Alors, aidez-nous à les réveiller pour que la XIV° édition soit, sous le signe ABRACADABRANTESQUE que nous privilégions, une véritable édition magique.

Geo