ABRACADABRA en marée montante

La campagne ABRACADABRA est toujours en marée montante, et les participations continuent à affluer !

Le « point » établi le 19 mai le démontre : 3.005 Euros sont désormais à porter au crédit du Festival « CONTES GIVRES ».

Oh ! On est encore « loin du compte » évidemment, même si on est toujours « près du conte » ! Et les gros portefeuilles ne s’ouvrent pas aussi facilement que les petites bourses ! Le monde n’a pas changé après les présidentielles, non, mais l’espoir de pouvoir engranger, néanmoins, quelques poires pour la soif a un effet salutaire et rassurant ! La solidarité existe bel et bien ! Nous la rencontrons tous les jours !

Car ils sont de plus en plus nombreux ceux qui, petit à petit, alimentent la caisse de secours « ABRACADABRA » ! On y rencontre, français et étrangers mêlés, des ouvriers, des employés, des ingénieurs, des fonctionnaires, des techniciens, des médecins, des artistes, des commerçants, des prêtres et des pasteurs, et même des diplomates !

Ils représentent tous ceux qui, par goût, plaisir, amitié, passion, ou pour toute autre raison, cultivent un lien avec l’esprit de cette folle aventure des « CONTES GIVRES », l’audace d’un tel projet culturel implanté en plein monde rural, assis sur le socle improbable des imaginaires du monde…

Récits, contes et nouvelles, livres et lectures, témoignages et reportages, cris et plaidoyers, biographies, poésie, humour, musique, marionnettes, arts du clown, théâtre d’objets, histoires de bouche ou de plume, racontars ou confidences…, sont autant de prétextes pour mobiliser les oreilles, attirer l’attention, éveiller les consciences…

La XIV° édition, dont le programme sera diffusé sous cette rubrique très prochainement, sera une nouvelle illustration de l’originalité d’une manifestation culturelle de qualité, qui innove et évolue en permanence, année après année, et qui ose parfois aborder, jusqu’à la transgression, des rives inconnues !

Alors pour ouvrir encore plus largement « le spectre » du festival, je tente à nouveau la formule magique des contes qui a si bien réussi jusqu’à ce jour : ABRACADABRA !

Avec mes remerciements les plus vifs à tous ceux qui nous accordent leur confiance.

Geo


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *