QUEUE de POISSONNE

Benoît Fortyre
Benoît Fortyre

La célèbre marionnettiste Laurie CANNAC, bien connue en Bourgogne pour être déjà intervenue plusieurs fois au Festival « CONTES GIVRES« , d’abord avec une émouvante évocation de « DON QUICHOTTE » à DIGOIN, puis une saisissante « FAIM de LOUP » à SAINT-VALLIER, est à nouveau programmée en 2014 avec une histoire tout aussi prodigieuse que les deux autres, celle de la PETITE SIRENE, conte écrit par ANDERSEN.

 

Mais Laurie CANNAC est une PO-LIS-SON-NE ! Car savez-vous comment elle a appelé cette nouvelle création ? Conçue, comme les autres, of course, avec la complicité de Ilka SCHÖNBEIN et ALexandra LUPIDI ?

« Queue de Poissonne  » ! Oui ! « QUEUE-de-POI-SS-ON-NE » ! Vous avez bien lu ! Et vous savez pourquoi ? Parce que c’est bientôt l’ouverture de la pêche entre Saône et Loire… ! Prétexte quand même un peu fallacieux pour essayer de justifier la capture d’une sirène !

Donc si elle revient en Saône-et-Loire avec ce nouveau spectacle de marionnettes, c’est pour nous inviter à …« capturer une……SIRENE ! »

Oui, et même « La Petite Sirène », celle de COPENHAGUE ! Dont la statue, oeuvre du sculpteur ERICKSEN, aguiche tous les marins-pêcheurs et autres écumeurs des mers dans le port de la capitale danoise.

Si tous les capitaines, tous les matelots et tous les mousses embarqués succombent aux charmes féminins de cette séduisante créature, c’est qu’elle a un buste …. ! mais un buste de…. déesse ! pardon pour le sacrilège ! un buste à tomber par terre, un buste à mourir d’inanition dans la Ferme des 1000 vaches ! un buste qu’elle expose impudiquement aux yeux de tous ! un buste à faire damner tous les Tartuffes ! Impossible de lui dire, par exemple, « cachez ces seins que je ne saurais voir » ! elle s’en tape ! Pour elle, pas de nibards, pas de soutifs, pas de soutiens gorge ! Elle est pour la transparence ! la vérité toute nue ! celle qu’arborent les Pussy Riot pour lutter, dépoitraillées, sans défense, contre tous les abus de pouvoirs… ! Car bénis soient ceux qui…. mâles y pensent… aurait dit notre ami TITOU !

Bref ! Si vous voulez savoir comment Laurie CANNAC s’est mise dans la peau de la Petite Sirène qui, pour se faire aimer d’un Prince, tente de se métamorphoser progressivement en femme pour répondre ainsi aux canons de beauté des hommes, courez voir ce spectacle qui sera présenté

à l’ECLA de SAINT-VALLIER le SAMEDI 1er NOVEMBRE à 20h30.

Réservation et billetterie au 03 85 67 78 22

Dans un ballet troublant et poétique sur une musique d’Alexandra LUPIDI, à la fois magnétique et fantasque, Laurie CANNAC redonne à la SIRENE d’ANDERSEN toute sa force symbolique.

QUEUE de POISSONNE, un mythe sans écailles…

SAGOLOBA

Benoit Fortyre
Benoit Fortyre
Benoit Fortyre
Benoit Fortyre

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *