MESSAGES d’AMOUR… On nous aime ! la preuve !

Ici Mathieu Binet :….j’écris aux Antipodes pour vous dire que….

 » vous travaillez dans un super univers peuplé de gens supers, humains et givrés. Je dois quitter ce monde merveilleux pour une autre réalité de « taf »… Je prendrais bien un avion ou une fusée, pour vous faire petite une visite ici, aux Antipodes…!

Je vous embrasse très affectueusement ». Mathieu Binet.

« On t’aime aussi Mathieu ! Pour tout ce que tu fais, ici et ailleurs ! On connaît ta droiture, ta générosité, ta disponibilité à l’égard des autres ! On sait ton courage, ton égalité d’humeur, et l’ingéniosité dont tu fais preuve dans chaque chose que tu entreprends ! Pour communiquer avec les ZANTIPODES, tu peux aussi utiliser le « fil qui chante », ou internet ! C’est plus rapide et moins cher ! L’imagination fera le reste… » (Geo)

 

Scan 123560000« Lancé à l’aventure sur les routes automnales bourguignonnes, en sillonnant des campagnes inconnues et des villages mystérieux … Soudain, … un signe du destin ? au détour d’un virage sinueux, étrange vision ! C’est un kakémono, solidement harnaché, qui se dresse fièrement… Où suis-je donc ? perdu en Bresse ?, en Brionnais ?, dans le Morvan ? Ne sais plus…!  Mais qu’importe, car il est bon de se perdre, parfois, dans le brouillard, tant les paysages sont sublimes à contempler, véritable patchwork de couleurs ! Et les personnes rencontrées chaleureuses, accueillantes, souriantes… Souffle de vie et remède contre la morosité, l’éloignement et la solitude.

Givré-dégivré, mordu-suis-devenu dans ce festival ! Incroyable cette foule de spectacles éclectiques… vitalité, liberté de parole, ouverture vers l’autre, rêve, émerveillement, dynamisme… et rires garantis, échanges verbaux et intellectuels… ! Ne changez rien ! Sincèrement merci … à l’équipe !  Que vivent les Contes Givrés ! Sandy

 

« Tu nous fais rougir, Sandy ! Que de compliments ! Mais la qualité de nos échanges te revient aussi ! C’est la façon dont tu perçois les choses qui est belle ! Le dire de cette façon, sans ambages, dans ce style direct qui t’appartient, touche au cœur ceux qui te lisent. Et nous sommes ravis, bien entendu, d’apprendre tout cela ! Reviens nous voir quand tu veux ! »  (Geo)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *