GUEUGNON VIBRIONNE…

GUEUGNON VIBRIONNE… GUEUGNON fait vibrer la toile… GUEUGNON devient KAPITALE ! CAPITALE de Saône et Loire !

Car à c’theure », ne vous en déplaise, tout le monde va à GUEUGNON ! Pour toutes sortes de choses… : accrocher des p’tiots bouts de laine à la passerelle, coller des éclats de céramique sur la MOSAÏQUE, transporter du matos, régler et ajuster projos et sono, baliser les circuits de circulation, prévoir les services au public, où donc on va la mettre c’te buvette ? Et les PIPI-ROOM ? tu y as pensé aux PIPI-ROOM ? c’est important si on ne veut pas que GUEUGNON devienne un urinoir public ! Ah ben y f’rait beau voir !

Et puis il faut une sorte de CAFETE aussi ! Pour manger un bout ! Et des abris de secours au cas où la METEO nous jouerait un mauvais tour ! L’en est bien capable ! Enfin ya du boulot à GUEUGNON MEC ! Pas étonnant que tout le monde demande la route de GUEUGNON en ce moment ! C’est bon pour le tourisme !

Et puis y-a des PESTACLES à voir comme diraient des ch’tis que je connais bien ! Et un tas de trucs amusants et gourmands pour les papilles des PARENTS grâce au CADA de DIGOIN, des ATTRACTIONS AERIENNES (Envol massif de petites Montgolfières et de Ballons-pirates, des ateliers de gravure bien sûr pour l’impression spectaculaire d’une affiche grand format), FABRICATION et VENTE de LIVRES LIBRES, de BADGES…

Et puis les spectacles style-cabaret du CAFE ULYSSE de la Cie CARACOL, la création collective du spectacle PETER PAN par la Cie CIPANGO, les marionnettes et le théâtre d’objets de la Cie SCOPITONE, le tout dans un bain musical de guitares, de cavaquino, de mandoline, d’accordéon, de pandeiro, de cajon (première musique populaire urbainedu BRESIL). Sous les doigts agiles de l’ensemble Robento do Choro.

Et l’idée du passage direz-vous ? Elle a été confiée à l’imagination et aux savoirs-faire  de plusieurs « ingénieurs » de l’espace public : le SESAME de la Fée Pascale Lagrange, les ROULOTTES de la REV’OTHEQUE animées par Christian, les METAMORPHOSES de Jocelyn Pras, le célèbre enchanteur lumière qui nous épate à chacun de ses passages !

Pour discuter de tout cela ? Eh bien il y aura un PARLOIR, et les langues bien pendues des trois MEUFS qui ont halluciné tout cela pendant des jours et des nuits, et l’aide d’un spécialiste des neurones qui répond au doux nom mystérieux de Hirac.

Pour en savoir plus, il faut se reporter à l’imposante documentation constituée par Marie-France Marbach, Pauline Bonnard, et Pénélope Lange. Elles en ont consommé du papier ! …. Mais c’était pour la bonne cause !

Alors gardez bien précieusement cette DOC dans votre Bibliothèque ! Elle pourra peut-être vous être encore utile…

Gardons-nous d’oublier l’attraction principale et monumentale sur laquelle repose toute cette folle agitation. Attraction dont nous avons déjà parlé ailleurs sur ce blog. Et que nous devons à deux artistes plasticiennes de Saône et Loire, Marie Jourdain et Catherine Prioli, mais aussi à tous les mosaïstes, amateurs, professionnels ou bénévoles, qui ont passé de longues heures à tailler les éclats de carrelages obligeamment offerts par les Ets DORAS de GUEUGNON, pour les coller sur les quatre panneaux qui seront bientôt présentés au public au FOYER MUNICIPAL.

Dans deux espaces joliment aménagés et baptisés « PETIT LOUVRE » et « GRAND LOUVRE » par Pénélope LANGE et Pauline BONNARD.

SAGOLOBA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *