CAP au LARGE….

chronique-de-nuremberg-construction-de-larcheSaisissant des vents favorables et profitant des mouvements de la marée, après avoir ausculté les étoiles et consulté les forces obscures, la NEF des ZANTIPODES a largué les amarres, obturé les écoutilles, levé l’ancre, hissé de la toile, et mis à la voile CAP au LARGE. Bloquant la barre sur la position « en avant toute »… ! Si ce n’est pas encore pour le Grand Large, la Nef est armée pour l’affronter, le narguer, le provoquer, brandissant comme un trophée triomphant son SITE de BORD TOUT NEUF : www.association-antipodes.fr – Mis en ligne cette semaine !

Prenez le temps de consulter la liste des escales, l’horaire des repas, la carte des festivités organisées à bord, de pointer au passage les tropiques du Cancer et du Capricorne, de vous plier aux rituels en passant sous la LIGNE de l’EQUATEUR, de noter toutes les rubriques, tous les liens, tous les virements de bords, toutes les criques, toutes les plages, tous les vents affichés, tous les horizons indiqués, les migrations des dauphins et des cétacés, les « sauts désespérés des poissons volants fuyant la poêle à frire, la fameuse fable de la râpe et du chien, vous ne connaissez pas ? je vous raconterai ! savoureux !  les aires de repos des cigognes et des hirondelles, et même, si vous en réchappez, la position « cartographique », ne vous méprenez pas…   des Quarantièmes Rugissants !!!                          Et alors, peut être, mais seulement si vous persévérez dans votre démence, votre folie, vous saurez presque TOUT, TOUT, TOUT sur les… « ZANTIPODES » !

Avec des images, des dessins, des photos, des clins d’oeil, des interviews, des séquences vidéos, des reportages, de l’humour, des facéties, des devinettes, des récits et des contes… Des messages plus sérieux aussi, sur les formations par exemple, la programmation du festival, les nouveautés artistiques, les savoir-faire des artistes, les « tendances », les aléas des « pistes », le travail des lampistes, les qualités des fumistes… Ou encore, sur d’autres plans, les rêves des touristes cherchant Dieu en Bourgogne, les zamours dévastateurs qui font fantasmer le microcosme culturel, les figures osées de la trapéziste givrée faisant frémir et gémir son public sous sa yourte nomade, les émois du guitariste classique découvrant soudain les vertus érotiques des gammes esquissées sur le dos de sa-char-mante-élue, les prouesses culinaires et goûteuses de la soit-disant « fidèle » épouse d’Ulysse, les multiples talents de la « Bande-à- Flo », chanteurs, comédiens, musiciens, clowns, tous ardents zélateurs du nouveau concept TTT (Théâtre Tout Terrain…).

dasteEt puisque nous sommes au THEATRE, nous alimenterons aussi une chronique PEOPLE, en usant et abusant de la riche MÉMOIRE et des qualités artistiques multiples de la marraine du FESTIVAL, qui n’est autre que la comédienne Catherine DASTE.  Petite-fille du célèbre dramaturge français Jacques COPEAU, créateur du THÉÂTRE du VIEUX COLOMBIER à PARIS, (dont le nom orne fièrement aujourd’hui, le fronton du Théâtre Municipal de Chagny en Saône-et-Loire, la fameuse salle des »COPIAUX »), où le festival est déjà passé avec plusieurs spectacles. Catherine porte aussi et surtout, évidemment, le nom de son père, le grand comédien que fut Jean DASTE, chantre de la décentralisation culturelle en son temps.

Nous prendrons garde de ne pas oublier, chemin faisant, la Voix du Monde des GIVRES qui, en accord fusionnel avec les positions que défend passionnément la « globe-trotteuse » Marie-France Marbach, persistent, manifestent et signent, au bas de leur profession de foi, voulant croire et faire croire aux vertus de l’IMAGINAIRE humaniste, refusant ce faisant de céder aux idées racistes, tout en appelant au dialogue des cultures et à la RESISTANCE antifasciste !!!!

Et voilà pourquoi, aurait dit MOLIERE, « votre fille est muette! », Sagoloba !!!

Mais nous y reviendrons, car il y a encore tellement de choses à dire, de secrets à dévoiler, de personnages à présenter, de témoignages à illustrer, de confidences à souffler…                              Alors à suivre, forcément !

Le SITE est en LIGNE ! retrouvez-le sous association-antipodes.fr

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *