A DIGOIN, PREVERT FAIT LE PLEIN !….

ATTENTION ! ATTENTION ! La SUBVERSION est aux portes de DIGOIN ! Où PREVERT met tout à l’ENVERS au prétexte que nous sommes tous FRERES au Grand Banquet de la CULTURE POPULAIRE, …. et des SOUPES à la MISERE !

Et si PREVERT fait de la surenchère à DIGOIN pour dénoncer toutes les affaires qui nous mettent sur les nerfs, c’est qu’il y a du souci à se faire Peuchère !

Bref !  Parlons peu et parlons clairs ! PREVERT sera bien sous les pavés de DIGOIN lundi prochain, 13 octobre à 20h30, mais pas à la Bibliothèque Coquin de Sort ! Cette salle est victime de son succès, et s’avère trop petite pour accueillir tous les aficionados du grand POETE !

Alors un repli est donc nécessaire sur la SALLE DES FETES de DIGOIN, où Florent, Julien et tous les autres de l’équipe « Grimme et Concocte » donnent rendez-vous au public pour le spectacle annoncé… SOUS LES PAVES, PREVERT !

Ils sont tous aujourd’hui complètement « remontés » par cette excellente nouvelle, et prêts à « mettre le couvert » des jours de Fête !

Merci PREVERT, Merci DIGOIN ! Donnons-nous la main ! Et tout sera bien !

SAGOLOBA

 

2 réflexions au sujet de « A DIGOIN, PREVERT FAIT LE PLEIN !…. »

  1. Dimanche 12 octobre à Armeau  (Yonne) : Sous les pavés… Prévert !
    Prévert on connaît. Ou on croît connaître. Il a bercé notre enfance de récitation en récitation ; puis, devenu adulte, c’est par la voix de Montand qu’on a ramassé les feuilles mortes à la pelle.
    Mais ce Prévert-là, on le redécouvre dépoussiéré des exercices scolaires, moderne et engagé, et il nous parle de nous. De cette envie de dire non au professeur et à toutes les injonctions qui brisent les rêves, de cette rebellion qui monte contre toutes les injustices du monde, de cette misère qui étend ses tentacules (hélas ! le petit bruit de l’oeuf… on l’entend de plus en plus et il résonne de plus en plus fort à nos oreilles…), de cette guerre qui n’en finit pas de faire couler des fleuves de sang.
    Prévert le dit avec ses mots de poète, Florent Fichot et Julien Lagrange lui redonnent vie et souffle dans un duo brillant alternant poèmes et chansons, moments graves et plus légers. Ils nous entraînent dans une mise en scène très réussie : jeu à quatre mains sur la guitare, jeu de masques personnifiant les animaux, envolée visuelle et émotionnelle quand Florent étend ses grands bras comme les ailes d’un oiseau. Ce Prévert-là a jeté un pavé dans la mare du temps présent et on n’est pas prêt de l’oublier.

    Christine Billard (Bibliothèque Départementale de l’Yonne)

  2. Merci Christine pour ce commentaire élogieux (et pertinent…) suite au spectacle présenté par Florent Fichot et Julien Lagrange dans l’Yonne. C’est bien de l’avoir pensé, dit, et même écrit sur cette page !
    Et puis ça fait vivre le blog…
    Je t’embrasse
    Geo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *