Archives mensuelles : juillet 2014

JE VOUS ECRIS des ZANTIPODES…

timbre_colporteur_peul_detoure_legerIl a des « meufs », comme ça, qui veulent aller à VESOUL, d’autres à MAUBEUGE, certaines, encore, rêvent d’écrire des mots depuis l’Aschram de MAULNY, à destination d’horizons lointains, ou en provenance de terres sauvages, sulfureuses, ou encore postés de tous les antipodes interlopes du globe ! Comme le cinéaste  Chris MARKER écrivant son film « LETTRES de SIBERIE », souvenez-vous : « Je vous écris d’un pays lointain, il s’appelle La Sibérie… »

Continuer la lecture de JE VOUS ECRIS des ZANTIPODES… 

INTERMITTENTS SOLITAIRES ? NON ! SOLIDAIRES

lart_est_publicLa Fédération Nationale des Arts de la Rue propose d’adresser au Président de la République, sur une carte postale pré-imprimée et sous la référence « l’ART est PUBLIC », le Message suivant :

Continuer la lecture de INTERMITTENTS SOLITAIRES ? NON ! SOLIDAIRES 

Un FETICHE VIVANT caché aux ZANTIPODES ?

2014-marie-dessin-1 copie– Selon la rumeur qui court, il semblerait qu’un « FETICHE VIVANT » complètement givré se cacherait aux ZANTIPODES !

– En v’là une autre ! C’est quoi cette bête d’abord ? Encore un truc exotique sans doute, ou un bobard pour jobards ! Continuer la lecture de Un FETICHE VIVANT caché aux ZANTIPODES ? 

Une RESIDENCE au DOIGT et à l’OEIL…

typoSi Céline Thoué m’était contée, j’aimerais qu’on me dise qu’elle a « du doigté », qu’elle connaît « la gravure sur le bout des doigts », qu’elle se met rarement « le doigt dans l’oeil », et que lorsque ça lui arrive, qu’elle ne s’en « mord pas les doigts » forcément, qu’elle peut faire « toucher du doigt » tout ce qu’elle réalise, quitte à mettre le « doigt dessus », sans pour autant « montrer du doigt » Continuer la lecture de Une RESIDENCE au DOIGT et à l’OEIL… 

Une langue sans frontières : celle de MOLIERE

Affiche webSans être une langue de bois, la langue de MOLIÈRE franchit les frontières ! Et se gausse du temps et de l’espace ! La FRANCOPHONIE, aujourd’hui, lui ouvre les portes du « Monde » entier !

Continuer la lecture de Une langue sans frontières : celle de MOLIERE