Archives mensuelles : octobre 2013

IMAGINAIRE et RESISTANCE – OPUS III – suite pour les SEPT SPECTACLES

et voici, après les 7 ATELIERS déjà annoncés, LES 7 SPECTACLES de l’OPUS III de l’opération « IMAGINAIRE et RESISTANCE » version 2013 –

« 1 – LES NITUÜRS  » – Ce sont des extraterrestres sans planète fixe qui cherchent à s’intégrer sur notre Terre, ils sont étrangers et sans papiers, et portent sur nous le regard des « innocents » qui peut parfois être très gênant…. (par la Compagnie des Enclumés)

« 2 – LES ÊTRES HUMAINES  » – Créé par l’équipe de Valérie Gaudissard, ce spectacle est un pamphlet contre la violence ordinaire, qu’elle soit conjugale, familiale, scolaire…, qui permet de débloquer des paroles nécessaires à entendre !

« 3 – MERCEDES  » – Par la Compagnie « Grime et Concocte » dirigée par Florent Fichot. Un chef-d’oeuvre de la littérature allemande très rarement représenté. Une sorte de « En attendant Godot » post-moderne…

« 4 – L’HISTOIRE du TIGRE  » de Dario FO, par les Tréteaux-Ecole du Lycée « Anna-Judic » de Semur-en-Auxois, dirigés par le comédien metteur en scène Patrick Grégoire. « Une création spécifique pour « Imaginaire et Résistance ».

« 5 – LE CABARET des GUEUX  » – par la Compagnie de « La Mère en Gueule » de Montceau-les-Mines, spectacle sur l’histoire sociale du Bassin Minier mis en scène par Samuel Jaudon. (20 chanteurs, comédiens et musiciens sur scène !)

« 6 – VISITE DU MUSEE BOMBANA DE KOKOLOGO  (représentation DIURNE) par la Compagnie OPUS – mise en scène de Pascal Rome, visite animée et commentée par le Conservateur attitré, Monsieur Bakary, citoyen du BURKINA FASO.

« 7 – IDEM (représentation NOCTURNE)

L’horaire et les scènes « in-situ » de ces représentations seront annoncés sur place par le CRIEUR PUBLIC.                                                           

L’association des Amis du CADA de DIGOIN (demandeurs d’Asile) fera découvrir la saveur des mets préparés pour le public.  

Une séance de « signature-dédicace » du livre « LA PEUILLEU » pourra être organisée sur place.

 Geo

Les SEPT de l’OPUS III (Imaginaire et Résistance)

Sous ce titre, non pas « givré » mais« chiffré », se cachent en réalité les SEPT ATELIERS et les SEPT SPECTACLES programmés les 9 et 10 novembre 2013 au Collège Jean-Moulin de MONTCEAU-les-MINES, dans le cadre de l’événement « IMAGINAIRE et RESISTANCE » proposé pour la TROISIEME année consécutive par le Festival CONTES GIVRES en BOURGOGNE.

LES SEPT ATELIERS –

1 – LES NITUÜR – Ce sont des marionnettes « extra-terrestres » grand format, qui évoluent au gré de manipulateurs bénévoles initiés pour l’occasion par la Compagnie des Enclumés.

2 – LES ETRES HUMAINES – L’atelier est un espace de paroles et d’expressions qui viendront enrichir le spectacle « LES ETRES HUMAINES » créé par l’équipe de Valérie Gaudissard sur la violence, familiale, scolaire ou conjugale.

3 – LE PARLOIR – Passer de la FICTION à la REALITE, et vice-versa, avec la

4 – TIP-TOP-TYPO  avec l’équipe de L’Epluche-doigts, et MANIPULATIONS GENETIQUES avec l’Atelier du Coin

5 – LECONS et TRAVAUX PRATIQUES d’ECRITURE avec Maître TITOU

6 – PEINTURES MURALES, MYSTERES et MAGIES des MASQUES, avec Marie JOURDAIN et Bernadette PHILIPPE

7 – HERAUT ou ABOYEUR des RUES, MESSAGER ou CRIEUR PUBLIC, ou BONIMENTEUR, avec Gérald RIGAUD 

   – MEMORPHOSEUR, MYSTIFICATEUR ou ENCHANTEUR LUMIERES, avec Jocelyn PRAS

 

IMAGINAIRE et RESISTANCE – OPUS III

– C’EST QUAND ?  SAMEDI 9 et DIMANCHE 10 NOVEMBRE 2013

– C’EST Où ? au Collège Jean-Moulin de MONTCEAU-les-MINES

– QU’EST-CE QU’ON VA FAIRE ? voir et entendre des comédiens, des conteurs, des musiciens, des marionnettistes, partager des repas aussi, faire de la gravure sur bois, parler avec des collégiens, apprendre à manipuler des marionnettes, écouter des témoignages, faire de la typographie, créer des objets fous pour le musée de la débrouille, entrer dans l’écriture, frémir, frissonner, rire, pleurer, regarder droit dans les yeux les photographes, les cinéastes, les vidéastes, cracher dans les micros des interviewers, bref, se laisser aller à toutes les émotions qui ne manqueront pas de vous séduire, de vous provoquer, de vous révolter, de vous charmer, de vous amouracher et de vous faire fondre de plaisir…

– ET S’IL VOUS RESTE DU TEMPS APRES TOUT CA, BOIRE UN COUP, OU DEUX, MAIS PAS TROIS !!!! MEME SI C’EST « L’OPUS III ! »

– ET N’OUBLIEZ PAS QUE TOUTE UNE EQUIPE DE « GRANDS FRERES ou de GRANDES SOEURS » SERA LA POUR VOUS ACCUEILLIR, VOUS ACCOMPAGNER, VOUS GUIDER, VOUS RENSEIGNER, VOUS CONSOLER, VOUS BICHONNER, VOUS SERVIR ET, DANS UN MEME ELAN, VOUS FAIRE ENTRER DANS LE MONDE MAGIQUE ET MERVEILLEUX D’UN « COLLEGE-ECLAIR » OUVERT A TOUS, ET DONT LA SEULE AMBITION EST LA « REUSSITE…. ! » – Pas moins….. !

 Ce « POST » n’est qu’une introduction à la présentation de l’Evénement ! D’autres suivront ! Restez à l’écoute !

Geo

« FEMMES PIRATES », le retour !

Plébiscitée lors de son premier passage, Nadine WALSH  revient ! Avec deux spectacles : « FEMMES PIRATES », forcément ! Quel éblouissement ! Quelle force ! Quelle énergie !

Et maintenant prenez garde ! Ouvrez l’oeil et le bon ! car voici que bondit sur scène, sous l’incendie de sa crinière incandescente, une femme pirate qui vole, saute, grimpe, danse, hache, perce, sabre, griffe, tue, souple et rapide comme le félin qu’elle est. Et si ses performances au combat sont admirables, sa langue imagée l’est tout autant !

Et quelque chose de plus intime, de plus confidentiel, de plus proche de son enfance ! « RUMEURS du TEMPS », celles d’aujourd’hui au QUEBEC, et celles « du temps de la mère de la mère de ma mère ». Comme un écho lointain de la vie quotidienne, là-bas, qui revient assourdi peut-être, mais toujours si vrai…

Légendes anciennes, destins tragiques, contes coquins, vivants et émouvants à la fois, mais toujours d’actualité parce qu’ils parlent de la nature humaine et de la Nature elle-même.

Les RUMEURS du TEMPS sont programmées :

– le LUNDI 4 NOVEMBRE à 20h30 à la Bibliothèque Municipale de DIGOIN / 71 – TEL. 03 85 53 29 89

– le MERCREDI 6 NOVEMBRE à 20h30 à la Bibliothèque Municipale de CIRY-le-NOBLE / 71 – TEL. 03 85 79 05 13

– le JEUDI 7 NOVEMBRE à 20h30 dans la Salle Polyvalente de LANS / 71 – TEL. 06 79 64 03 94

Les FEMMES PIRATES sont programmées :

– le MARDI 5 novembre à 20h30 à la Salle des Fêtes de LA CLAYETTE / 71 – TEL. 03 85 28 02 98

 

Et Bon Retour aux « CONTES GIVRES », Nadine !

Geo

La « MERE DES HISTOIRES »

A moins que ce soit LA MER des HISTOIRES ? ça se comprend dans les deux sens, vous allez voir !

Parce que si l’HISTOIRE se passe dans la MER, il y a une MERE quelque part qui donne le flux des histoires ! qui insuffle l’énergie ! qui veille aux rebondissements, et qui moralise tant soit peu les excès…

Alors les DEGIVREURS se sont emparés de ce tricot inextricable, ou apparaissent et disparaissent une foule de personnages, d’objets, d’oiseaux, de poissons, d’hommes et de femmes avec des caractères différents, des pouvoirs variés, des ambitions cachées, des vertus bénéfiques, des paysages tourmentés…, il faut suivre, et ce n’est pas de la tarte ! Mais les maux de tête, ça se soigne…

Et d’abord pourquoi se faire du mouron pour des histoires qui ne sont même pas vraies ? Hein ? Je vous le demande ! Les DEGIVREURS, eux, ne se sont pas posés de questions insolubles ! Ils sont entrés dans l’HISTOIRE à pieds joints ! Advienne que pourra ! Et le spectacle qu’ils en ont donné dans la superbe « Grange Clément » de Chevagny-sur-Guye, à la fin de la période de création, était d’un surréalisme accompli ! Beau et magnifique à la fois ! Avec des acteurs volontaires qui tous, en quelques jours seulement, sont entrés dans la peau des personnages, dans l’Histoire, dans ses complexités, pour la rendre finalement tout à fait claire dans sa conclusion.

C’est ce qu’ils rééditeront le DIMANCHE 3 NOVEMBRE à 15h00 à DIJON, chez Fabienne ADENIS, 137 Rue de Longvic. TEL. 03 80 20 18 22

 

UN SOUFFLET à PUNAISES : qu’est-ce que c’est ?

Comment ! Vous ne savez pas ? Mais tout le monde sait qu’un SOUFFLET à PUNAISES c’est un ACCORDEON voyons !

Eh bien, nous en avons un en catalogue justement, avec un accordéoniste intégré même ! Vous voulez savoir comment il s’appelle ? Ca ne vous dira pas grand’chose, mais si ça peut vous fait plaisir… Il s’appelle Christian PIERRON ! Vous le connaissez déjà ? Il est déjà venu aux Contes Givrés ? Exact ! C’était en… en… enfin ça fait longtemps quoi ! Bref, aucune importance !

Parce que si Christian PIERRON sait jouer du « soufflet à punaises », il sait aussi conter. C’est d’ailleurs à ce titre qu’il est au programme de la XV° ! Il conte, oui, mais pas comme tout le monde ! Lui, il « fait » dans la singularité ! Dans la réalité moderne ! Dans la subtilité !  Caché derrière ses lunettes, il nous invite à entrer dans un univers de contes traditionnels… pas très original puisqu’il est conteur…! mais il combine des situations désopilantes, il compile des phrases barbelées, il empile des mots qui explosent à retardement…, comme les pétards du 14 juillet !

Il faudra donc bien ouvrir vos esgourdes si vous voulez profiter pleinement de ce que ce gazouilleur a à vous dire ! Car moi, qui suis un peu sourd…, mais un peu seulement ! je ne comprends RIEN à ce qu’il raconte ! Je ris quand les autres rient ! Jamais à contretemps ! Je suis quoi ! Et le soir, à l’heure du repas, je peux lui faire répéter des trucs restés pour moi un peu abscons… Et il est très content, Christian, car il pense : Tiens ! En voilà un qui a bien suivi mon spectacle ! Et qui en veut en savoir un peu plus ! Alors il refait une deuxième édition pour moi tout seul ! Et pour le même prix… !

Il est gentil quand même ce Christian Pierron ! Pourquoi j’ai dit « quand même » ? Quand même quoi ? Il est gentil, point à la ligne ! Et vous qui fanfaronnez parce que vous avez, soit disant, de bonnes oreilles, venez les tester à l’écoute de Christian PIERRON :

– le MERCREDI 30 OCTOBRE à 18h30 à la MJC La Fabrique à SENS/89, Bibliothèque des Champs Plaisants – TEL. 03 86 83 86 00

– le JEUDI 31 OCTOBRE à 20h30 dans la Salle des Fêtes de VERS/71 – TEL. 03 85 51 30 89

– le SAMEDI 2 NOVEMBRE à 18h00, Maison Vauban à SAINT-LEGER-VAUBAN/89 – TEL. 03 86 78 79 57

– le DIMANCHE 3 novembre à 15h00, dans la salle communale de TAMNAY-en-BAZOIS/58 – TEL. 03 86 78 79 57

– le VENDREDI 8 novembre à 20h30, salle communale de SAINT-SYMPHORIEN-des-BOIS/71 – TEL. 06 79 05 22 68

Geo

Les KILOS de la PELLICANE ?

ou les kilos du Moineau ?

Gageons que ce sont les kilos du Moineau ! Voilà un titre de spectacle qui permet toutes les interprétations ! Il est un peu énigmatique !

A moins que ce soit du deuxième degré ? Ou même du dixième de gré ou de force ? Avec Myriam, il faut s’attendre à tout ! Oui, parce que vous ne le savez peut-être pas encore, mais Myriam revient ! Elle ne peut plus vivre sans nous ! Elle a bien essayé de nous envoyer des émissaires …, mais on lui manque trop ! On lui manque vraiment beaucoup ! Alors elle est ravie de revenir faire un petit tour en Bourgogne ! Où le public l’attend aussi avec impatience…

Elle est attendue à TONNERRE, dans le 89, le lundi 28 octobre à 19h00, à la Ferme de la Fosse Dionne, où des repas peuvent être servis. Réservation au 03 86 55 03 82

On l’attend aussi à TOULON-sur-ARROUX, dans le 71, le mardi 29 octobre à 20h30, au Moulin des Roches. Réservation au 03 85 79 56 36

Et enfin à GIVRY, encore dans le 71, le lundi 4 novembre à 20h30, à l’Ecole Maternelle Léocadie CZYZ qui ouvre ses portes au Grand Public. Réservation au 03 85 44 35 90

Entre Myriam et nous, c’est désormais une histoire d’amour ! Les KILOS du MOINEAU, en fait, tout le monde s’en fout ! Ce sont les KILOS de la PELLICANE qui nous intéressent ! Bien que nous ne soyons pas hostiles aux moineaux, bien au contraire, ils sont gentils ces petits zoziaux, sauf quand ils squattent sans vergogne les nids des autres zoziaux !

Mais pourquoi diantre Myriam s’intéresse-t-elle tant à leur poids ? Et qu’est-ce qu’elle a donc d’important à nous dire sur ce sujet ? ça doit être sensationnel pour qu’elle aie choisi un titre pareil pour son spectacle ! Le SUSPENS est brûlant, la TENSION extrême, l’ATTENTE insupportable ! Et chacun a hâte d’en savoir plus ! Allez Myriam, ne nous fait plus languir davantage ! Crache ton morceau ! Tu vois bien qu’on n’en peut plus !

Encore un peu de patience les amis, je la vois qui arrive !

Geo

AU CABARET DES GIVRES

à L’ECLA de Saint-Vallier, vous ne pouvez pas manquer le Cabaret des Givrés !

ça va se passer dans la magnifique salle que tout monde connaît déjà, le SAMEDI 2 novembre à 20h30 !

avec deux artistes dont les performances se complètent à merveille :               Benoît CHAULEUR, que vous avez déjà rencontré l’an dernier à la Fabrique de Savigny-s/Grosne dans l’Histoire du Tigre de Dario FO.

et Philippe POISSE, musicien, dont le piano fait partie intégrante de sa personnalité et dont il ne se sépare jamais…                                           

Avec ces deux là, vous êtes quasiment sûrs de passer une sacrée bonne soirée

Car ils vont inviter à leur table, dans ce piano-bar, de grands textes littéraires, des musiques de légende, des noms célèbres que vous reconnaîtrez, des rythmes et des airs du temps passé…

Mais rien de nostalgique, QUE DU BONHEUR PLEIN LES YEUX ET LES OREILLES ! Car nous avons à faire à deux amoureux de l’art, à deux artistes de « haute tension », ou en tout cas d’intense sensibilité !

« Comme un funambule joue avec le vide entre terre et ciel, le comédien jongle avec les trous de sa propre mémoire. A la manière des pianistes de cabaret, le musicien se prête à la fantaisie de l’acteur : « Tu peux me jouer la Chanson de Mackie ? Et O rage, O désespoir, ça te dit quelque chose ?

Et à vous, ça vous dit quelque chose ?

Passez d’abord à l’ECLA ! Vous en reparlerez longtemps après ! Mais n’oubliez pas de réserver vos places en téléphonant à la billetterie

03 85 67 78 22

TOUTéKATA KELDI NEFISSA !

Mais de quoi j’me mêle, Néfissa ! Pour foutre ainsi la trouille à tout le monde ! Et puis d’abord, TOUT-Nè-PAS-SIKATAK’SA ! Il faudra que tu nous expliques cette pensée philosophique gratuite que tu nous balances à quelques jours de ton arrivée ici ! Ne serais-tu pas un peu KATA toi-même ? Ne serais-tu pas(é) nervée ? (é)beusillée ? (é)passtrouillée ? Question « trop ésotérique » peut-être ? Ou trop nipponisante ?

A l’heure où j’écris ces lignes, la VEDETTE est arrivée, et déjà repartie avec Marie-France en direction d’IGUERANDE où elle joue ce soir !

Retour dans la nuit, pour repartir demain matin aux aurores, (après un p’titdéj vite fait, heureusement qu’il y a le changement d’horaires), et tenter de gagner MICHERY, dans l’Yonne ! Eh bien justement, c’est pas gagné ! D’abord c’est loin, et puis elle a RV sur un parking quelque part au bord d’une route avec Pénélope… C’est pas un peu risqué ça ?

Puis elles navigueront de concert jusqu’à destination, si elles y arrivent… !

Espérons que TOUTNéPAKATAKANDMËME !!!

Geo

 

Les CONTES GIVRES et le public

Le Festival « CONTES GIVRES » suscite des COMMENTAIRES qu’il ne faut pas TAIRE, bien au CONTRAIRE !

« Quel régal votre Festival… C’est la première année que je vais en profiter un max. BRAVO   A très bientôt dans une autre salle…  Je garde le cap !  » Régine Thomas

« J’ai découvert votre Festival cette année, et quelle découverte ! J’ai pu assister à deux spectacles extraordinaires : L’OISEAU BLEU, et LA VALSE DES PEPINS, très différents l’un de l’autre. Vous féliciterez les artistes. J’espère pouvoir me rendre disponible pour en voir d’autres. Bonne continuation et bonne route au Festival. » Nathalie

Le clown Amédée BRICOLO revient, et c’est un événement en soi. Le clown est triste parfois et court après le bonheur, mais il nous fait rire et nous embarque dans un voyage au long cours dans l’IMAGINAIRE, un voyage sur un chemin tortueux qui ne conduit pas forcément d’un point à un autre, mais nous ramène désespérément au point de départ… C’est le fil de la vie, symbolisé sur scène par un cordage, celui sur lequel le funambule tente de trouver l’équilibre, avec ce brin de poésie qui lui sert de béquille pour retomber sur ses pieds. La centaine de de spectateurs présents à QUARRE-les-TOMBES ont beaucoup ri, et ça fait du bien de rire. Nul doute qu’ils ont eu cette nuit des rêves un peu plus colorés… Christine BILLARD – BDP 89 – YONNE