Archives mensuelles : janvier 2013

PINCE-FESSES à SAINT-HU ! On aura tout vu !

paulineGrand « Pince-Fesses » samedi dernier à Saint-Hu !

Où Pauline faisait son show !

Tous ses amis étaient là (on se demande bien, parfois, combien ils sont ?), « Et d’où donc qu’ ils peuvent bien venir tous ces gens-là… ? », et comment les a-t-elle dragués …, ou drogués ?). Et toute sa parentèle aussi !

La vraie ! la Maman, le Papa, la Soeur, le Frère, le Mec (tout le monde l’attendait, celui-là, mais il s’est fait un peu attendre !…)

Et les familles des ZESCARGOTS ! et celle des ZANTIPODES ! et celle des ZARTISTES ! et celle des DEGIVREURS !

Sans oublier, surtout, celle des SAINT-HURUGEOIS, conduite par le Maire en personne, accompagné de son épouse.

C’est qu’elle n’est pas seule, La Pauline ! Il y a du monde autour d’elle ! Peut-être même un peu trop, comme disent ses copains…. Thomas ? Mathieu ? Zéphirin ? Arthur ? Tintin ? Titou ? Julien ? Il y en a tellement qu’on ne sait plus combien ils sont ! Ni comment les nommer !

Elle a aussi des AMIES, bien sûr, au nombre desquelles on remarquera Eva, Lucette, Amandine, Josette, Virginie, Gaoul, Kadidia, Zohra, Marie, Delphine, Marie-France, et j’en passe…

C’est la Bande à Pauline quoi ! Toujours prête à mettre la main à la pâte, toujours prête à se rendre utile, toujours prête quand on a besoin d’elle ! à l’image même de Pauline !

Et c’est bien pour ces qualités-là que le Festival CONTES GIVRES l’avait recrutée, il y a 5 ans déjà, au poste d’attachée culturelle sur un « emploi-tremplin ». Pas pour sauter à la corde… NON ! Pour bosser ! C’était le contrat, et elle l’a bien rempli ! Avec intelligence ! Et avec le sourire, toujours ! A la satisfaction de tous !

Le SHOW de PAULINE était truffé de surprises ! Car tandis que, sur fond de musique malienne traditionnelle défilaient à l’écran les images des spectacles de l’année, plusieurs artistes ont tenu à lui rendre hommage ! En lui offrant un IMPROMPTU ! Dont la mémoire restera gravée à jamais sous le nom d’IMPROMPTU de SAINT-HU !

– sous la yourte, dressée en son honneur devant la salle des Fêtes, Delphine et Julien ont présenté deux spectacles « trapèze et guitare » (une prestation de plus en plus belle et poétique !)

– Marie-France a raconté, dans une salle transformée en bonbonnière, très « heimlich ! », chaude, intime, toute empreinte de douceurs, de coeurs, de pleurs, une histoire qui se passe au Mali justement, faisant, autour d’un Bic, d’un Cahier et d’un Lièvre, une magistrale démonstration de l’humour et de la philosophie que pratiquent les « mandingues »… !

– Titou, l’ineffable Titou lui même, s’est fendu d’un récital de chansons et d’histoires drôles qui ont donné à chacun, c’est selon, soit une bonne dose de rires, soit une bonne couche de spleen ! à lire en gras et en gros caractères sur tous les visages !

titou

– et même Geo, qui pourtant s’exprime très rarement en public, n’a pas pu se retenir de sortir de son sac à malices un tour de passe-passe où l’on voit Pauline se transformer progressivement en TARTARINE des ESCARGOTS…, en souvenir de son lointain cousin TARTARIN de TARASCON !

– et lui ? c’est qui lui ? eh bien LUI n’est pas venu ! alors que tout le monde l’attendait, lui ! Et LUI nous a beaucoup manqué ! vraiment ! LUI a aussi beaucoup manqué à ELLE, évidemment, puisque ce PINCE-FESSES était aussi pour LUI ! Et que nous aurions bien aimé les voir se pincer les fesses, l’un-l’autre, ELLE à LUI, LUI à ELLE…

Mais gageons que ce n’est que partie remise…

En attendant, nous nous contenterons de lui tirer les oreilles… A qui ? Mais à LUI pardi ! LUI, le mâle dominant mais absent !

Un GRAND MERCI Pauline pour ta présence parmi nous pendant cinq ans !

Cinq années d’aventures culturelles passionnées et passionnantes ! joyeuses ! épanouissantes ! jubilatoires ! en compagnie d’une foule de partenaires bourguignons ! Qui te regretteront tous ! Qui te regrettent déjà !images

Mais je ne voudrais pas terminer ce POST sur une note triste, parce que tu pars pour faire un break qui te paraît nécessaire dans ta vie, et c’est tout à fait légitime !

Et on sait que tu désires nous rejoindre dans un an, pour reprendre l’aventure avec nous ! C’est quand même cela l’important, et qui est formidable !

Alors on te garde une place au chaud ! Et à très bientôt Pauline .

Geo

 

Pauline nous quitte ! SNIF !

imagesthuruge copieVite ! Un mouchoir ! Pauline nous quitte ! Ainsi en a-t-elle décidé !

De sa propre volonté bien entendu ! Oui, oui, elle sait ce qu’elle veut ! et elle fait ce qu’elle veut ! Elle n’est pas fille à se faire imposer quoi que ce soit ! Ni à subir une volonté qui ne serait pas la sienne !

Alors elle a pris toutes dispositions utiles pour rompre son établissement aux Antipodes ! comme on dit….  Sans craindre de faire mal à ceux qu’elle laisse… après leur avoir fait tellement de bien… ! Et bien justement, ça fait encore plus mal… ! SNIF ! SNIF !

Et la voilà partie pour une année sabbatique ! Mais où va -t-elle ? Le sait-elle seulement ? Nous, on ne veut pas le savoir ! Mais si elle veut jouer les héroïnes, l’ANTIGONE des ANTIPODES par exemple, c’est son truc après tout ! Sûr que ça nous ferait une très bonne PUB à la Télé !

Bref, à l’heure où j’écris ce « post », elle boucle ses bagages ! Et prépare sa soirée d’adieu ! SNIF ! où sont passés les mouchoirs ?

Au sein de l’équipe du Festival « CONTES GIVRES », on regrette son départ, évidemment ! On regrette son sourire, sa bonne humeur permanente, sa vitalité et sa tonicité, son énergie contagieuse, ses beaux yeux bleus, et…, bien entendu, sa force de travail et ses capacités imaginatives !

Droite comme un I, franche comme l’or, d’une honnêteté scrupuleuse, jamais en retard d’une idée, courageuse et téméraire, ! (SNIF ! mais qu’est-ce je j’ai à renifler comme ça…?), ne sachant pas dire non, toujours présente quand on a besoin d’elle, en un mot comme en cent, un amour d’attachée culturelle dont on a un mal fou à se détacher… Eh bien, il ne fallait pas s’y attacher, voilà tout !

Je ne sais pas si elle s’en tape …, mais pas nous en tout cas ! enfin on s’expliquera mieux à son retour ! Car nous lui avons fait promettre de revenir ! Dans un an exactement ! Pour faire équipe avec Pénélope, qui pour l’instant lui succède dans les meilleures conditions ! Pas facile pourtant de remplacer Pauline, et de chausser ses … souliers verts… comme dit la chanteuse québécoise !

Donc, si nous perdons Pauline cette année, c’est pour mieux la retrouver dans un an, avec son alter-ego Pénélope ! Alors rangez vos mouchoirs, nous en aurons DEUX l’an prochain, au lieu d’une ! Et pour le même prix à la bourse des « emplois-tremplin »… C’est une bonne affaire, non ?

IMG_0834

Et en attendant, les CONTES GIVRES ne souffriront pas, car nous gardons précieusement Marie-France, la Mère Supérieure de ce couvent Givré, qui a toujours les clés sur elle, et qui en interdit la « clôture » aux maraudeurs…

Bon, maintenant, Pauline, Bisous ! Encore un ! Encore ! Bisous par-ci, bisous par-là ! J’espère qu’il y aura un peu d’alcool à ton pot pour nous désinfecter le museau ! Parce que si tout le monde t’embrasse, comme tu peux bien l’imaginer, tu auras réussi ton coup : laisser derrière toi un véritable BOUILLON de CULTURES !

VELOMA KELY comme on dit à Madagascar ! C’est à dire un « petit au revoir », ce qui veut dire que tu ne pars pas bien longtemps, et que tu vas revenir ! A la différence de VELOMA BE, « grand au revoir », ce qui veut dire dans longtemps, longtemps, autant dire ADIEU quoi !

Mais pour toi, c’est VELOMA KELY ! (on prononce « velouma »)

p

Alors à plus si affinités ? Mais la question ne se pose même pas ! Ils auront beaucoup de chance ceux qui vont maintenant pouvoir vivre en ta compagnie ! y compris tous les « Thomas »… et tous les autres….., que je connais, mais dont je tairai les noms…

Geo