Archives mensuelles : juin 2012

La GIVRETTE 2012 est arrivée !

Dans le véritable tourbillon de dessins, d’esquisses et d’illustrations diverses dans lequel est plongée Marie, la Givrette 2012 n’a pas été oubliée !

Plébiscitée par le public entre trois propositions, voici l’option choisie ! Ce sera, en quelque sorte, le logo de la XIV° édition.

Marie « planche » actuellement sur le programme des 6 et 7 octobre 2012, qui donnera naissance à la seconde édition de l’opération Imaginaire et Résistance que recevra La Fabrique, et dont le détail paraîtra sous peu dans cette rubrique.

Mais patience ! C’est encore TOP-SECRET !

La plus belle fille du monde ne peut donner que ce qu’elle a … ! Oui, je sais, des promesses, toujours des promesses ! Mais c’est ainsi que l’on attise l’attente, non ? Vous ne voulez quand même pas que je vous fasse un dessin ?

Alors à bientôt, ni trop tard, ni trop tôt, comme disent les vieux sentencieux. En ajoutant : « chaque chose vient en son temps » !

En attendant, contentez-vous de la Givrette ! C’est déjà un beau morceau, non ?… A consommer froid ou chaud !

Geo

 

la « FABRIQUE à REVES »

En ce moment, la « FABRIQUE à RÊVES » de Savigny-sur-Grosne (71460) tourne à plein régime !

Les créations artistiques se suivent sans désemparer, et les artistes sont de plus en plus nombreux à vouloir investir les lieux pour se confronter au public !

Un public qui n’ose pas encore s’aventurer sur un site aussi sauvage, quasi inconnu, et cependant tout à fait convenable, mais oui, mais oui, pour qui aime se frotter au risque de la découverte.

Parce que les « REVES » créés à la Fabrique, voyez-vous, valent le détour, et félicitations aux artistes qui n’hésitent pas à essuyer les plâtres de ce nouvel équipement culturel sous la fraternelle gouverne d’Olivier, le « Maître Jacques » de ce qui se passe ici, « intra » comme « extra muros… », où, comme Dieu, partout et en tout lieu, (Pardon mon Père si je blasphème), il est ici et là à la fois. Demandez quand même, à l’entrée, ou au bar, ou aux cuisines, ou à la réserve à outils, où peut bien se cacher aujourd’hui ce diable de Révérend-Père Olivier…

En juillet, deux nouvelles (au moins…) résidences d’artistes seront accueillies à La Fabrique.

Diligentées par le festival « CONTES GIVRES » qui en a pris l’initiative, deux créations en effet, seront mises sur le métier et présentées ensuite à l’appréciation du public par :

* la conteuse-comédienne Marie-France MARBACH, directrice artistique du Festival CONTES GIVRES, partie à la rencontre d’un vieux conte initiatique du fin-fond du sud-ouest, lequel décrit, sous la plume de Jean-François Bladé les mésaventures d’un jeune garçon, ….. qui cherche du boulot quoi ! Il en trouve, mais à quelles conditions !!! Un peu comme aujourd’hui quoi !!! Fort heureusement pour lui, l’amour le transcendera ! Qui dit mieux ? Qui a dit qu’on pouvait rencontrer l’amour dans un pôle-emploi ? Mais l’amour est un joueur invétéré qui joue à cache-cache en permanence… Et gare à celles et ceux qui s’y laissent prendre !

Marie-France en fera une démonstration saisissante, en plaçant l’Outre Histoire dans un environnement d’autres histoires troublantes à vous couper le sifflet…

Ce sera le SAMEDI 7 juillet à 20 h 30 , au Grand Théâtre de LA FABRIQUE. (pour tout public à partir de 10 ans)

* le clown de théâtre Amédée BRICOLO (alias Christian MASSAS), vient d’écrire et de créer le 23ème spectacle de la Compagnie qu’il dirige à Orléans. Un spectacle imaginé avec enthousiasme sur l’établi de l’artisan pour explorer le comique familial, franc et libérateur. Dans cette nouvelle création pour tout public de 6 à 106 ans, Amédée renouera avec joie le rapport direct au public.

Mais méfions-nous, car Amédée nous réserve aussi bien d’autres surprises. Le clown n’a pas de patrie… Son territoire est universel et ses outils sont nombreux : l’art clownesque, la magie, la jonglerie, l’acrobatie verbale…

 

Ce spectacle sera présenté le dimanche 8 juillet 2012 à 17h00 au Grand Théâtre de La Fabrique.

Dans cette Double Résidence d’Artistes, les deux héros se sont partagés les rôles :

– le deuxième (Christian), sera le metteur en scène de la première (Marie-France), tandis que celle-ci prêtera au premier les yeux, les oreilles et le jugement de la fine critique de théâtre qu’elle est devenue au fil des années.

C’est donc un DUO d’artistes de haute qualité que recevra La Fabrique, du 2 au 8 juillet 2012.

Ne Boudez pas votre plaisir, Public de La Fabrique ! et venez voir, entendre, et peut-être applaudir ces deux fous qui ont l’outrecuidance de se présenter devant vous, cet été, à l’orée des vacances !

Alors que vous ne rêvez que de plages au sable fin, de soleils éclatants et chauds, de corps bronzés et dorés à souhait, et de ciels bleus et lumineux !

Et bien, tout ce dont vous rêvez, vous le trouverez à LA FABRIQUE à RÊVES de La Fabrique… Laissez-vous prendre par la main, et suivez le guide….

Geo

« abracadabra » fait merveille !

Oui, ABRACADABRA FAIT MERVEILLE !

Rien d’étonnant à cela, puisque c’est une formule magique d’une part, que le monde des Givrés est un monde solidaire d’autre part, et que nous sommes, enfin, dans le domaine du merveilleux, du merveilleux royaume des CONTES… !

Mais c’est aussi et surtout une belle performance de l’équilibre des CHIFFRES et des COMPTES qui, lui, ne doit rien au « merveilleux »… 

Car le nombre des GENIES GIVRES augmente tous les jours ! Beaucoup plus vite que le SMIC, entre-nous soit dit !

Et il en est de toutes les régions de France et de Navarre, de Suisse aussi ! Mais nous refusons tous les dons émanant des paradis fiscaux…  Faut quand même pas pousser le bouchon trop loin ! Bref, au total au jour d’aujourd’hui  : 80 !

La manne récoltée suit la même progression : nous en sommes maintenant à 3510 Euros ! Qui l’eût cru il y a seulement six mois ?

Les noms des généreux donateurs figurent sur l’arbre « Génie-Ologique » qui illustre cet article !

Regardez bien cet arbre aux écus d’or : c’est une merveille ! Cela ne vous donne pas l’envie d’en faire autant ? N’ayez pas peur, n’ayez aucune gêne, la campagne continue, et nul ne vous fera reproche de quoi que ce soit ! Chacun son rythme ! Chacun sa bourse ! C’est le principal !


Grâce aux Génies Givrés Donateurs, le ciel s’éclaircit, et nous allons bientôt pouvoir lancer des événements de plus en plus fous, de plus en plus étonnants, de plus en plus givrés pour le plus grand plaisir du public !

Un public qui enfle à chaque spectacle, et qui suit pas à pas ce que lui proposent les programmatrices du festival.

Celles-ci mettent la dernière main à la programmation de la XIV° édition, dont pouvons déjà livrer, en illustration de ce texte, (mais sans toutefois en dire plus pour ne pas déflorer l’effet de surprise), quelques images muettes et subliminales…

A vous de deviner ce qui se cache derrière… !

 

 

 

En attendant mieux, notez bien sur vos agendas les quelques « gâteries apéritives » auxquelles vous êtes d’ores et déjà conviés en JUILLET à LA FABRIQUE (Savigny-sur-Grosne – 71460), nouvel espace culturel de proximité qui prend actuellement son essor en multipliant les bonnes surprises :

Ce mois-ci, DEUX NOUVEAUX ARTISTES GIVRES seront accueillis en Résidence à La Fabrique de Savigny-sur-Grosne, du lundi 2 au dimanche 8 juillet 2012 :

* le CLOWN de THÉÂTRE AMEDEE BRICOLO (Christian Massas), un artiste complet déjà très connu au festival « Contes Givrés », qui présentera en primeur, le dimanche 8 juillet son nouveau spectacle : LE VOYAGE IMAGINE.

* la CONTEUSE Marie-France MARBACH, directrice artistique du festival « Contes Givrés », habituée et pour cause de toutes les scènes d’accueil de l’événement qu’elle sillonne à longueur d’année, qui se produira avec sa dernière création, L’OUTRE HISTOIRE, le samedi 7 juillet à 20h30.

Ces deux artistes seront en « résidence » à La Fabrique du Rêve, du lundi 2 au dimanche 8 juillet 2012 pour travailler et répéter leurs « fabri-ka-tions ».

LA FABRIQUE ! LA FABRIQUE ! Ils ont tous ce mot-là à la bouche en ce moment ! Vous la connaissez ? vous ? la Fabrique ? Non ! Pas encore ? C’est sérieux ? La Fabrique, mais c’est comme les montres « Givrex », on a raté sa vie si on ne connaît pas la Fabrique avant son dixième anniversaire ! Il faut y aller en courant ! Séance tenante !

Car quel dommage que vous ne puissiez pas assister, en direct, à l’envol de cette nouvelle comète culturelle du territoire ! La Fabrique, voyez-vous, c’est un peu comme les Galeries Lafayette, il s’y passe tous les jours quelque chose à La Fabrique !

Et la porte est ouverte à toutes les disciplines artistiques : théâtre, danse, arts plastiques, musique, variétés, marionnettes, cirque, expressions libres, on parle même de … non ! ce serait incorrect d’en parler ici ! Et tout cela dans un bouillonnement torride d’imagination folle, débridée, délirante, dans un esprit d’hospitalité sans limites…, un lieu où l’on est accueilli, affranchi, servi, informé, choyé, dorloté, cultivé même…, si on est patient ! et pas trop exigeant !

A la FABRIQUE, « Ils y aiment ! »

Et surtout, « y zont l’ ….. ! » comme on dit chez les chinois et les saône-et-loiriens…, Traduction pour ceux qui ne sont pas d’ici : Avoir le…., c’est….

Mais il ne faut pas tout vous dire à la fois… ! Gardez l’écoute et vous en saurez plus très bientôt !

Alors, suivez l’…. ! Et faîtes sans plus attendre un tour à La Fabrique ! Vous n’en reviendrez pas !

Geo