Archives mensuelles : mars 2012

abracadabrantesque

NON, la formule-titre de ce « post » n’est pas seulement réservée aux hommes politiques qui veulent se sortir d’un mauvais pas ! Ou embrouiller des explications par trop inexplicables, voire inexcusables, à la seule fin de se refaire un semblant de virginité !

Et il serait tout à fait injuste, par ailleurs, de lui laisser une réputation aussi péjorative, alors que ce véritable « train de marchandises » exprime au contraire, sous cette forme canularesque, des valeurs incantatoires universelles que chacun peut utiliser à son gré pour retrouver un équilibre, se défaire d’un mauvais sort, conjurer des forces malignes…

Ou tout simplement pour nouer avec Dame Fortune des relations, forcément honnêtes bien sûr, sinon gare au fisc !!, mais susceptibles néanmoins de compenser les déficiences de la puissance publique qui n’assume plus ses responsabilités par rapport au financement de la Culture !!! Ouf, c’est un peu long, mais c’est dit !

Voyez-vous, grâce poète Arthur Rimbaud qui a inventé ce néologisme, on peut maintenant l’utiliser pour des raisons plus nobles, et plus en adéquation avec une certaine forme de réalité.

Ainsi, la campagne d’autofinancement du Festival CONTES GIVRES est-elle non seulement déclinée sous le sigle « ABRACADABRA », mais la voilà qui prend maintenant des allures « ABRACADABRANTESQUE »  !

Qui eût cru en effet, qu’en si peu de temps, 45 donateurs auraient réagi aussi positivement en totalisant aujourd’hui, 30 mars 2012, une somme de 1980 Euros ?

Bien sûr, bien sûr, ce n’est encore qu’un « bon début », car c’est 10 fois plus qui seront nécessaires pour passer dans les eaux calmes de la sérénité financière.

Mais quand même, quand même, le SCOOP d’aujourd’hui, c’est que nous venons de passer à « l’INTERNATIONALE »… Eh oui, un DON nous est arrivé de SUISSE… !!! N’y voyez pas malice pour autant, car ceci s’est fait en tout bien tout honneur, en dehors de tous les trafics nauséabonds auxquels nous assistons actuellement.

Avez-vous remarqué la floraison magnifique de l’arbre « génie-ologique » ? C’est beau comme le printemps qui s’installe et s’épanouit sous les couleurs les plus somptueuses ! Admirez ! Admirez ! « Abracadabra » suit une courbe de progression parallèle !

Savez-vous qu’il y a encore beaucoup de ressources dormantes dans notre entourage ? le vôtre ? le nôtre… ? Alors, aidez-nous à les réveiller pour que la XIV° édition soit, sous le signe ABRACADABRANTESQUE que nous privilégions, une véritable édition magique.

Geo

 


La formule magique s’envoie en l’air sur un Tapis Volant !

La fusée porteuse lancée par ANTIPODES le 10 février 2012 par vol « ABRACADABRA AIR LINES » avec mission d’apporter rapidement un ballon d’oxygène au Festival CONTES GIVRES, est en passe d’emporter le défi de la campagne d’autofinancement qu’elle a initiée, avec 34 retours positifs enregistrés à ce jour, pour un montant de 1.590 Euros, soit une moyenne de 45 Euros par participant !

Un Grand MERCI à TOUS LES DONATEURS qui ont accordé leur confiance à ces Baladins du bord des routes, qui ont l’outrecuidance de proposer au public, dans le monde difficile qui est le nôtre aujourd’hui, la Part de Rêve à laquelle chacun aspire !

Mais la générosité n’a pas de limites, et les dons continuent d’affluer pour que vivent les « Contes Givrés », ces éclats d’émotion pure largement partagés dès que les arbres se couvrent d’or, de rouille et de couleurs fauves !

Et l’arbre « GENIE-OLOGIQUE » qui mesure quotidiennement l’afflux des dons illustre de façon saisissante et colorée la richesse de la récolte !

Voyez comme la promesse des fleurs est belle et en ce printemps de la XIV° édition, et gageons que les fruits tiendront la promesse des fleurs !

Alors à très bientôt pour la découverte et la dégustation de cette moisson exceptionnelle, que nos programmatrices lient en ce moment même en gerbes splendides et en fastueux bouquets.

Dans un nuage étincelant de mille couleurs et de fragrances multiples !

Alors pour éviter de tomber en syncope, prononcez vite la formule magique : ABRACADABRA !

Geo

ABRACADABRA, ça continue…

Beaucoup de Givrés, déjà, ont parfaitement compris la formule magique utilisée symboliquement pour lancer cette campagne d’autofinancement : ABRACADABRA !

Beaucoup, mais pas tous évidemment ! Il faut que le message chemine, traverse mille chicanes, saute les obstacles, annihile les réticences, entre dans la pensée, gagne la confiance, et traînasse encore un peu dans les plis reptiliens du cerveau, avant que de libérer le geste décisif de la signature du chèque qui va concrétiser le DON !

Il en faut du temps pour faire une si longue route par les temps qui courent !

Et puis les Antipodes c’est loin, l’Espace du Rêve plus loin encore, et, entre nous, libérer la main qui donne, qu’elle soit de gauche ou de droite, n’est pas aujourd’hui un réflexe habituel, spontané, généreux !

Les mains sont le plus souvent crispées, maîtrisant tous les doigts qui veulent s’échapper, gagner leur autonomie, surtout le pouce et l’index, ceux qui comptent, tiens, pardi ! Bas les pattes, et surtout fermons tous les hublots, toutes les fenêtres, toutes les portes, toutes les ouvertures par où pourrait s’échapper, s’évaporer, disparaître l’avoir accumulé !

Pas de gaspillage ! Un sou est un sou !  gardons ceux que nous avons, et ne cédons pas au chant des sirènes qui cherchent à nous émoustiller par des formules toutes faites, et soit disant magiques !

Mais si vous voulez donner, alors DONNEZ !

Et donnez largement, sans réfléchir, sans regimber, sans chipoter, sans rechigner, sans compter et recompter !

Car le DON, voyez-vous, ça fait du BIEN ! Le DON, c’est une véritable thérapie, un soulagement, une délivrance !  Surtout pour gagner, en échange, une PART de RÊVE ! Celle que vous apportera, bientôt, l’automnal et étonnant festival du récit, du conte et de la nouvelle… celui des « Contes Givrés ! »

Pour mourir, il n’a besoin de personne le Festival : la bureaucratie bête et méchante s’en charge ! Elle va l’asphyxier ! Le neutraliser ! Le stériliser ! Le castrer ! L’émasculer ! Le rendre inoffensif !

Mais pour VIVRE, il a besoin de VOUS qui lisez peut-être ces lignes !

Il a besoin, en un mot, que vous mettiez la main à la poche !

Regardez bien l’arbre « GENIE-OLOGIQUE » ! Vous les voyez toutes ces bourses qui se multiplient ?

Ce sont celles des premiers donateurs, qui, en plus, ont donné l’exemple !

Ils ne sont pourtant pas au CAC 40 ceux-là ! On ne les a pas vu au Fouquets ! Ils ne figurent pas sur la liste des milliardaires, ils n’ont pas de stock-options, ou de revenus scandaleux d’origine nauséabonde, ils n’ont pas de « rétro-commissions », ils ne trimballent pas des mallettes bourrées de fric en espèces… !

Non ! Ceux qui ont déjà donné sont des gens simples, qui ont la conviction que le salut ne viendra pas d’en-haut ! D’ailleurs le salut est-il jamais venu d’en haut ? ça se saurait !

La solution est entre les mains de ceux qui portent ce festival depuis 14 ans ! Ne le laissons pas mourir !

Geo