Archives mensuelles : mars 2011

A VOUS DE LIRE !

« Le TAMBOUR des ESCARGOTS », communique :

La pluie tambourine sur la coquille des escargots de Bourgogne ! Pour annoncer la bonne nouvelle et donner ce conseil: ne restez pas dans votre coquille ! Tournez la page, et partez à l’aventure ! Partez à la découverte d’autres mondes, d’autres peuples, d’autres imaginaires ! Cela peut se faire tout simplement, en « entrant » dans un livre par exemple !

Alors A VOUS de voir et de LIRE !

Car la Fête de la Lecture revient ! En 2011, 3 journées entières seront consacrées à ce véritable festival de mots, de livres, de feuilletons, d’histoires, et des milliers de manifestations, toutes plus inventives les unes que les autres, vont déferler en France et dans le monde les 27, 28 et 29 mai.

Cette déferlante n’épargnera pas la Bourgogne évidemment, et touchera même de tout petits villages comme celui de SAINT-HURUGE par exemple, dans le pays Charolais, où une poignée « d’agités » a décidé de bouger pour accueillir, en résidence, plusieurs théâtreux et beaux-parleurs…

– le SAMEDI 28 MAI, invitée par l’Association TAMBOUR des ESCARGOTS, la compagnie « Grime et Concocte » sera sur la Place de l’Eglise à 20 h 00, au pied de la passerelle du paquebot VIRGINIAN en partance pour l’Amérique. Les passagers qui auront réservé leur place pourront alors monter à bord, pour écouter en mer le très beau texte de Alessandro Barrico, Novencento, pianiste.

– la même compagnie reviendra à SAINT-HURUGE du 27 juin au 2 juillet, pour offrir à la population cette fois, une aventure originale de création collective : comment faire oeuvre, ensemble, d’un moment de théâtre. A partir d’un texte de Thomas Brasch écrit en 1983 : MERCEDES.

Voilà qui donnera au public l’occasion de participer activement à cette Fête de la Lecture, non pas en tournant les pages d’un livre, mais en buvant directement la création littéraire sur la bouche même des comédiens.

Ces manifestations sont organisées par le « Tambour des Escargots », avec le concours de la Commune de Saint-Huruge et de l’association Antipodes.

Alors, qui que vous soyez, à vous de LIRE !

Geo





STAGE CONTE à l’horizon !!!…

Le rituel est respecté ! le traditionnel STAGE CONTE de l’été est annoncé !

Comme à l’habitude, il aura lieu au petit village de Chevagny-sur-Guye (71220) en Bourgogne du Sud, et accueillera, du mardi 16 au dimanche 21 août, au Gîte Rural de Groupe, une vingtaine d’amateurs désireux de s’initier aux arts de la parole et de l’écoute.

Large ouverture aux adolescents comme aux adultes, qu’ils soient débutants ou déjà initiés, 20 personnes en tout.

Et comme à l’habitude, pour respecter le rituel,

la traditionnelle « veillée au village » sera présentée par les stagiaires

le samedi 20 août en soirée.

Invitez parents et amis !

Pour s’inscrire, retourner le bulletin à Antipodes avant le 14 juillet 2011. (avec 50 Euros d’arrhes).

Parlons prix : 400 Euros par personne, ( + 10 E de cotisation à Antipodes), formule comprenant les frais pédagogiques et l’hébergement en pension complète.

Rejoignez-nous à la campagne pour respirer l’air et les couleurs de l’été !

Et permettre à Chevagny-sur-Guye, petite commune de seulement 74 habitants, certes, mais dont la qualité de l’accueil est reconnue et réputée partout à la ronde, de vivre enfin le « vertige » que peut représenter, le temps d’une semaine et sur un espace si réduit, la concentration d’une centaine de personnes !

Mais ne craignez rien ! Marie-France, Marie-Pierre et Thierry seront là pour vous accueillir et vous accompagner dans cette jungle urbaine qui se dissimule en milieu rural…

Télécharger le bulletin d’inscription au stage d’été 2011

Geo


Le Dico farfelu d’Elodie

COUP de COEUR
C’est une très belle « découverte givrée » faite à Strasbourg le mois dernier !

A Strasbourg où les « Petites Vagues-éditions » viennent de publier, dans la collection « Esprit des Vagues » (www.petites-vagues-editions.com), une mine rafraîchissante de vocabulaire farfelu due à l’esprit fantaisiste et plein d’humour de Elodie Pompey, intitulée, fort à propos… : « Le DICO farfelu d’ELODIE ».

C’est un grignotis de mots conçu pour les personnes actives, facile à glisser dans sa poche, que l’on peut consulter à tout moment, selon ses envies et ses besoins. Cet ouvrage s’intègre bien dans la culture actuelle du zapping, mais aussi dans la nécessité que nous avons tous aujourd’hui de résister avec humour à l’académisme, au « trop-sérieux », aux convenances, et à tout ce qui est annoncé comme « obligatoire… »

Née à Metz en 1980, Elodie Pompey est correspondante au journal « Les Dernières Nouvelles d’Alsace », enseigne la langue française à « Trampoline » (association de lutte contre l’analphabétisme à Molsheim (67), et anime un atelier d’écriture intitulé Dégustation d’Exquis Mots ».

Marie-France

IMAGINAIRE & RESISTANCE

POINT de VUE –

« Vous qui venez nous voir, entrez dans la salle, entrez sous la toile, approchez qu’on fasse ce spectacle ensemble »

Gilles Cailleau – Cie Attention Fragile


Lors du festival Contes Givrés 2010, différents mouvements sociaux mêlés à des pénuries de carburant avaient fait craindre une désaffection du public. Fort heureusement, il n’en a rien été : tous les soirs le public était là ! L’ardeur de l’écoute avait résisté ! Et c’est grâce à cette « résistance », saluée comme il se doit à chaque lever de rideau, que le public a pu suivre, jusqu’au bout, l’intégralité du programme !

Cette surprenante fidélité et cet élan collectif à l’égard de simples paroles ont généré un flux d’énergie qui a permis de poursuivre l’aventure « givrée 2010 », et fait naître l’idée de consacrer, en 2011, une journée entièrement réservée à ces valeurs peut-être pas assez mises en exergue dans le festival : IMAGINAIRE et RESISTANCE. »

« La résistance, c’est le refus du fatalisme, l’affirmation de valeurs essentielles, le combat pour un monde plus juste, plus équitable, plus solidaire. Il faut mener la bataille de l’imaginaire ». Cécil Guitart.

Le festival Contes Givrés en Bourgogne aura 13 ans cette année, et, dans sa belle adolescence, il s’interroge sur son existence tout en gardant sa liberté de parole et d’esprit aux couleurs d’un optimisme réaliste :

– chaque jour des directives liberticides s’ajoutent aux interdits qui balisent déjà le quotidien

– chaque jour la pression qu’exerce le pouvoir économique est de plus en plus prégnante et insupportable

– chaque jour les excès sécuritaires donnent raison aux plus forts sans que l’on puisse seulement réagir

Notre société vit par classe  d’âge : 1er âge, enfants, adolescents, adultes, 3ème âge, seniors….

Par catégorie aussi : riches, pauvres, gens des campagnes, gens des villes, gens des quartiers…

Et la Grande Géante se réveille de plus en plus souvent secouant nos inerties !

Face à ce « désordre établi », il nous paraît opportun de réfléchir à un Forum de la Parole Résistante :

– quelle culture ? pour qui ? pour tous ? pour chacun ? comment peut-on la partager ? *

– comment bâtir une société dans une période de développement croissant qui annonce l’avènement d’un individualisme de masse ?

– que faire face à la financiarisation galopante du monde et du réel ?

Déjà, en 1848, Victor Hugo s’exclamait à l’Assemblée :

« On pourvoit à l’éclairage des villes, on allume tous les soirs, et on fait très bien, des réverbères dans les carrefours, dans les places publiques ; quand donc comprendra-t-on que la nuit peut se faire aussi dans le monde moral, et qu’il faut allumer des flambeaux pour les esprits ? » (in « Du péril de l’ignorance »)

Marie-France Marbach

*cf – les Rencontres d’Archimède – conférence du 07/02/2011 à la Maison des Métallos à Paris.

Smile avec Myriam Pellicane

Le goût du sang dans la bouche….

La conteuse-comédienne Myriam Pellicane est en résidence de création au Collège Jean Moulin à Montceau ! Où, avec ses musiciens et plusieurs élèves, elle monte un spectacle qui sera présenté au public en fin d’année sur la scène de l’Embarcadère, pas moins !

Son titre ? SMILE, ou « le goût du sang dans la bouche …! »

Un formidable travail collectif intégrant une foule d’acteurs, professeurs et élèves mêlés aux équipes du Collège, de l’Embarcadère, des Contes Givrés, de Ricochet, aux musiciens et conteurs partenaires, quelque chose de tonitruant et d’explosif, un cocktail de folies et de violences dont on reparlera quand l’heure sera venue de compter ses abattis pour ne pas trop en perdre !

SMILE, c’est aussi une histoire aux couleurs du MANGA, où vices et vertus se combattent au coeur d’une ville agitée, où les passions sont toujours au bord d’une lutte finale qui n’en finit pas de finir, avec pour toile de fond un effondrement des valeurs d’hier, des certitudes d’aujourd’hui et des lendemains qui chantent, mais où l’espoir, pour autant, continue de palpiter comme un coeur qui s’accroche et ne veut pas mourir !

SMILE, c’est encore et surtout l’histoire d’une résistance spontanée aux coups du sort, aux malédictions soit disant  innées, ou à ce que l’on pourrait croire être une fatalité.

SMILE, c’est une résistance aux pouvoirs viciés et frelatés d’autorités obscures et mal identifiées…

SMILE, c’est enfin une résistance à l’injustice, quelle qu’elle soit…

Geo


L’éprise de paroles offre des prises de parole…

Vous aimeriez savoir conter ? Fasciner un auditoire ? Embarquer un public sous les voiles de l’imaginaire ? Rien de plus facile ! Saisissez la perche que vous tendent Marie-France Marbach et Marie-Pierre Labrune.

L’éprise de paroles Marie-France et sa commère Marie-Pierre invitent en effet à des PRISES de PAROLE toutes celles et tous ceux souhaitant pouvoir se délier la langue, tendre l’oreille, et s’initier à l’art du conte et de l’écoute,

L’oreille et la langue convoleront en effet en justes noces, une fois encore, au Gîte rural de Groupe de Chevagny sur Guye (71220), où cette union nuptiale sera célébrée entre le mardi 16 août à 19 h 00 et le dimanche 21 août à 15 h 00, en compagnie de nombreux invités.

La consommation du mariage entre la langue et l’oreille aura lieu le samedi 20 août en soirée, au cours d’une aubade finale présentée publiquement par tous les témoins de cette farce maritale, sous forme d’une Veillée au Village où même les enfants d’au moins 7 ans seront admis.

Pour participer à cette union princière de la Carpe et du Lapin, et pouvoir être hébergé et nourri au « Château des Contes » pendant toute la durée des festivités, et entendre en prime tous les secrets « pédagogiques » qui vous seront susurrés par les Maîtresses de la Langue et de l’Oreille, il ne vous en coûtera, Mesdames et Messieurs, que 400 Euros (+ 10 E de cotisation). Pour être plus sûrs d’avoir de la place, réservez dès maintenant, et au plus tard le 14 juillet 2011 au 03 85 24 61 91, en versant 50 Euros d’arrhes.

(ce stage est ouvert aux adultes et aux adolescents, débutants ou initiés)

Qu’est-ce que vous voulez que je dise de plus ? Que les BDP 71 – 58 – 21 et 89 sont informées ? OUI ! Que le CRL est au parfum ? OUI ! Que la DRAC a été mise dans la confidence ? OUI ! Que les autorités religieuses ont été consultées ? NON . La France est un pays laïque ! Que vous serez néanmoins libres de vos mouvements, même si le régime est l’internat ? OUI ! Comme un renard dans un poulailler !

Et sur ce, on vous attend ! Vous serez accueilli comme des Princes et leurs Princesses, avec possibilité de changer si le cœur vous en dit !

Geo